x

Les communes disent oui à la réforme fiscale

12.06.2019

L'association des communes fribourgeoises et les partis de droite soutiennent la réforme fiscale cantonale. Ils ont évoqué mercredi, lors du lancement de leur campagne, un projet vital pour l'avenir du canton.

Cette réforme est, selon eux, un compromis équilibré qui promet des compensations pour les communes et la population. Le projet, élaboré par le Conseil d'Etat, on le rappelle, prévoit un taux d'imposition unique des bénéfices fixé à 13,72%. Le paquet comprend également des compensations sociales à hauteur de 30 millions de francs.

Le peuple fribourgeois tranchera le 30 juin. /lsc

Coronavirus
News

HFR: près de 3% du personnel infecté au covid

03.06.2020

Les employés de l'hôpital fribourgeois sont parmi les plus touchés en Suisse.

x

HFR: près de 3% du personnel infecté au covid

03.06.2020

93, c'est le nombre d'employés de l'Hôpital fribourgeois à avoir contracté le coronavirus. Cela correspond à 2,74% du personnel.

Un taux qui classe l'HFR en 5ème place d'un classement établi par la Sonntagszeitung, derrière Genève, Neuchâtel, le Valais et Vaud. Les établissements tessinois et alémaniques dénombrent proportionnellement moins de malades.

L'HFR relativise

"Aucun soignant évoluant aux soins intensifs n'a contracté la maladie, ce qui montre que les mesures ont bien fonctionné", tempère Jeannette Portmann, chargée de communication de l'HFR.

Elle précise encore que "ce pourcentage couvre aussi le personnel médico-technique, les civilistes. Donc c'est un mix de personnes qui n'avaient pas de contact direct avec les patients, ce qui pourrait expliquer le fait qu'elles se soient infectées en dehors de l'hôpital."

Sur les 93 cas infectés, seul un employé de l'HFR a dû être hospitalisé. Aucun décès n'a été constaté. /db-sc

x

Teasing les petites annonces

28.02.2017

 

Coronavirus
News

Des places de travail devraient disparaître

03.06.2020

Une entreprise fribourgeoise sur quatre estime qu'elle devra réduire ses effectifs cette année.

x

Des places de travail devraient disparaître

03.06.2020

Une entreprise fribourgeoise sur cinq affirme que la crise menace son avenir, selon une enquête menée par la Chambre de commerce et d'industrie du canton de Fribourg, publiée mercredi.

Cette enquête nous indique aussi que près d'une firme sur deux craint de terminer l'année dans les chiffres rouges.

Côté investissements, la moitié des entreprises a décidé de les reporter et 12% de carrément les geler.

Des emplois pourraient passer à la trappe

Les conséquences de la pandémie de coronavirus pourraient faire disparaître des places de travail.

Plus d'une entreprise sur quatre affirme dans cette enquête, menée du 18 au 25 mai, qu'elle devra réduire ses effectifs cette année, malgré le chômage partiel.

Ce chiffre est en nette hausse par rapport à un sondage effectué en avril. Il n'y avait alors que 17% des firmes qui envisageaient de se séparer d'une partie de leur personnel. /lsc

Coronavirus
News

Projet d'école alternative à Marly

03.06.2020

Un collectif a lancé un crowdfunding pour pouvoir concrétiser ce projet. L'école doit ouvrir à la rentrée 2020.

x

Projet d'école alternative à Marly

03.06.2020

Une école alternative doit ouvrir à la rentrée à Marly, dans les locaux du Marly Innovation Center (MIC).

Cette école privée baptisée "Ecole demain" s’inspire notamment de la pédagogie Montessori.

Les inscriptions sont ouvertes. Quatre enfants sont déjà inscrits.

Effectifs réduits

La classe va accueillir les enfants de 4 à 6 ans (1-2H) à partir de septembre, puis devrait accueillir, dans les années suivantes, tous les niveaux du degré primaire pour former une classe multi-âges, jusqu'à la 8H.

Deux enseignantes vont encadrer chacune une quinzaine d'élèves au maximum.

Les cours se dérouleront trois journées par semaine, en continu, de 8h30 à 16h.

Activités libres

Changement par rapport aux écoles publiques "classiques" : les enfants auront la liberté de choisir leurs activités, et les réaliseront de manière autonome.

"C'est important d'attendre que la motivation vienne de l'enfant, parce que les petits apprennent et retiennent beaucoup mieux quand ils ont envie, quand ils ont de l'intérêt", souligne Audrey Struss, l'une des deux futures enseignantes.

Une partie des enseignements sera dispensée à l'extérieur, en forêt notamment.

Plus de liberté ne signifie toutefois pas absence de règles. "Les enfants auront bien sûr des limites, ils devront se respecter, apprendre à vive ensemble", poursuit Audrey Struss.

Pas de notes

Et puis les enseignants devront aussi respecter le programme. "On est tenu de répondre aux exigences du Plan d'études romand (PER), mais pour arriver à ces objectifs, on va proposer plusieurs chemins, divers apprentissages", explique Elisabeth Weissbaum, coordinatrice du projet "Ecole Demain".

Mais pour atteindre ces objectifs, les élèves ne seront pas notés. Leurs compétences et leur progression seront évaluées au fur et à mesure, grâce à différents exercices.

La scolarité est payante, les frais dépendent des revenus des parents. Ils varient entre 300 et 1'300 francs par mois.

Campagne de récolte de fonds

Pour financer les derniers aménagement des locaux à Marly, l’équipe a lancé une campagne de crowdfunding qui court jusqu’au 6 juin.

Plus de 18'000 francs ont déjà été récoltés. /mro

 

Image : Ecole demain

Sport
|

Le Lausanne-Sport veut confirmer

03.06.2020

Premiers de Challenge League, les Vaudois espèrent valider leur promotion dans l'élite le plus rapidement possible.

x

Le Lausanne-Sport veut confirmer

03.06.2020

Le football reprendra bientôt ses droits en Suisse et le Lausanne-Sport compte bien valider sa promotion en Super League. Actuellement premiers de Challenge League avec quinze points d'avance, les Vaudois sont plus motivés que jamais.

Après trois matchs de préparation, les pensionnaires du Stade de la Pontaise retrouveront la compétition le 20 juin lors d'un déplacement à Wil. Un autre objectif attend les Lausannois puisqu'ils sont toujours engagés en Coupe de Suisse. Au mois d'août, ils disputeront un quart de finale contre le FC Bâle, qui milite en Super League./mc

Audio - extrait du journal des sports du 3 juin 2020, avec la participation de Thomas Castella, gardien fribourgeois du Lausanne-Sport

Source de l'image - www.lausanne-sport.ch

Sport
|

La course La Roche-La Berra de retour en 2021

02.06.2020

Après 5 ans d'absence, cette épreuve automobile de renom fait son grand retour dans le calendrier.

x

La course La Roche-La Berra de retour en 2021

02.06.2020

La course de côte La Roche - La Berra sera de retour l'année prochaine, pour le plus grand bonheur des passionnés de sport automobile. Cette épreuve s'inscrit dans le cadre du championnat suisse de la Montagne.

Grâce à la mise en place d'un nouveau comité, ce rendez-vous incontournable va renaître de ses cendres les 5 et 6 juin 2021. La dernière édition s'était déroulée il y a 5 ans.

Emmenés par le président Marcel Magnin, tous les membres du comité ont travaillé d'arrache-pied pour convaincre les habitants et les bordiers d'accepter la venue du public et des pilotes durant tout un weekend.

Les organisateurs ont le souhait de faire vivre ensuite cette épreuve au-delà de 2021. /jr

Son : Marcel Magnin, président du comité d'organisation, qui revient sur l'historique de la course.

 

Réécoutez les infos!

[03.06.2020]Journal de 12h00
play
[03.06.2020]Journal de 08h00
play
[03.06.2020]L'info qui nous touche
play
[03.06.2020]Journal de 07h00
play
[03.06.2020]Journal de 06h00
play
1