x

La crise impacte aussi les toxicomanes

19.05.2020

 

Il est toujours possible, mais plus difficile, de se procurer des drogues dans la région, depuis le début de la crise. La fondation Le Tremplin, à Fribourg, qui prend en charge des personnes souffrant de toxicomanie et en situation de précarité, a également constaté une hausse des prix.

Les mesures de sécurité sanitaire n'arrangent rien pour les toxicomanes. L'interdiction de rassemblements et les règles de distanciation sociale représentent un plus grand danger encore pour les personnes qui consomment des drogues. Elles ont tendance à consommer des produits à domicile, souvent seuls. Cela représente un plus grand risque, en cas de crise cardiaque.

Depuis la fermeture de son centre d'accueil de jour, à cause de la crise, Le Tremplin a mis en place un système de livraison de repas à domicile, pour les personnes souffrant de problèmes en lien avec la toxicomanie. Environ 120 personnes ont recours chaque jour à ce service, qui peut également leur livrer du matériel de consommation de produit.

La Police cantonale, de son côté, n’a pas constaté de changement notable au niveau de la vente ou de la consommation de stupéfiant dans la rue, depuis la crise.

Contrairement à Genève, Lausanne ou encore Bienne, la Ville de Fribourg ne possède pas local de consommation sécurisé pour les personnes toxicomanes. La fondation Le Tremplin et les autorités cantonales avaient prévu de se concerter, ce printemps, sur la possibilité d'une installation. Les discussions on dû être repoussées, en raison de la crise. /jl

Coronavirus
News

Reprise des classes complètes dans les CO

02.06.2020

Des milliers d'élèves du Secondaire I retrouvent ainsi leurs camarades et professeurs.

x

Reprise des classes complètes dans les CO

02.06.2020

Les cours ont repris mardi dans les CO fribourgeois avec des classes complètes. Après plus de 2 mois d'enseignement à distance, des milliers d'élèves du Secondaire I retrouvent ainsi leurs camarades et professeurs.

Au CO de la Glâne à Romont, l'enjeu est de taille: faire respecter les mesures sanitaires en vigueur avec plus de 1000 élèves et une centaine d'enseignants dans l'établissement. « On a créé 7 entrées au lieu de 3 avec un poste de désinfection à chacun de ces accès. On a triplé le nombre de récréations et réalisé des parcours de couleur pour éviter au maximum les croisements de classe », détaille le directeur Olivier Crausaz.  

Une rentrée qui fait du bien

« C’était plus que nécessaire au niveau social. Certains élèves ont souffert de ce cloisonnement. Le fait de pouvoir terminer plus ou moins normalement, ça donne une belle fin à l’année scolaire. Le directeur de l'établissement tire un bilan extrêmement positif de ces 2 mois et demi d'école à distance.

« On a pu être très réactif lors du confinement, car le CO de la Glâne était déjà équipé en termes informatiques, avec un personnel formé. Je tire mon chapeau aux élèves, et surtout aux enseignants qui ont fait part de beaucoup d'inventivité. »

Lundi prochain, ce sera au tour des élèves du Secondaire II, collèges, écoles de commerce et ECG de retourner aux cours en présentiel. /mpi-sc

Solidarité coronavirus

La liste des actions ici

x

Solidarité coronavirus

19.03.2020

La liste des actions ici

x

Teasing les petites annonces

28.02.2017

 

News

Apiculteur primé pour une app innovante

02.06.2020

Alain Bugnon, de Courtepin, reçoit le prix de l'innovation agricole 2020.

x

Apiculteur primé pour une app innovante

02.06.2020

Un apiculteur de Courtepin reçoit le premier Prix de l'innovation agricole 2020.

Alain Bugnon a développé l'application Apizoom qui utilise l'intelligence artificielle pour compter, dans les ruches, le nombre de varroas, ces parasites minuscules qui s'installent sur les abeilles et les tuent.

Cette méthode permet d'adapter les traitements dans les ruches, de récolter des statistiques et ainsi de détecter les colonies d'abeilles plus résistantes, en Suisse. Alain Bugnon reçoit 10'000 francs.

Les 2èmes prix ex-aequo récompensent un projet de production de pâtes artisanales à Posieux, et de promotion de la culture de la Morilles à Billens.

La remise des prix a eu lieu ce mardi à l'Institut de Grangeneuve. /mro

News

Appel à témoins : chute d'une cycliste

01.06.2020

L'accident s'est produit dimanche après-midi sur la route Militaire du Mont Vully en direction de Sugiez.

x

Appel à témoins : chute d'une cycliste

01.06.2020

Le beau temps attire les Fribourgeois sur les routes ; le week-end a été tumultueux, spécialement pour les deux roues.

La police fribourgeoise comptabilise 5 accidents avec blessés dimanche.

Un appel à témoins est notamment lancé pour la chute d'une cycliste sur la route Militaire, du Mont Vully en direction de Sugiez.

Cela s'est déroulé dimanche un peu avant 16h.

Grièvement blessée, la trentenaire a été héliportée à l'hôpital.

La police cantonale demande à toute personne pouvant fournir des informations de les contacter au 026 304 17 17. /cpi

Sport
|

La course La Roche-La Berra de retour en 2021

02.06.2020

Après 5 ans d'absence, cette épreuve automobile de renom fait son grand retour dans le calendrier.

x

La course La Roche-La Berra de retour en 2021

02.06.2020

La course de côte La Roche - La Berra sera de retour l'année prochaine, pour le plus grand bonheur des passionnés de sport automobile. Cette épreuve s'inscrit dans le cadre du championnat suisse de la Montagne.

Grâce à la mise en place d'un nouveau comité, ce rendez-vous incontournable va renaître de ses cendres les 5 et 6 juin 2021. La dernière édition s'était déroulée il y a 5 ans.

Emmenés par le président Marcel Magnin, tous les membres du comité ont travaillé d'arrache-pied pour convaincre les habitants et les bordiers d'accepter la venue du public et des pilotes durant tout un weekend.

Les organisateurs ont le souhait de faire vivre ensuite cette épreuve au-delà de 2021. /jr

Son : Marcel Magnin, président du comité d'organisation, qui revient sur l'historique de la course.

 

Sport
|

"A nous de travailler sur le terrain"

29.05.2020

Le Fribourgeois Musa Araz va devoir aider Xamax à rester en Super League.

x

"A nous de travailler sur le terrain"

29.05.2020

Le sport professionnel va gentiment reprendre ses droits en Suisse, à commencer par le football.

Les clubs de la Swiss Football League, réunis ce vendredi à Berne, ont décidé que la Super League et la Challenge League, interrompues à cause du coronavirus, reprendront leurs droits les 19-20 juin mais sans spectateur. Par ailleurs, ils ont refusé d'augmenter le nombre d'équipes en 1ère division qui reste donc fixé à 10.

Du coup, la lutte contre la relégation sera intense, elle concernera notamment 2 joueurs fribourgeois qui évoluent à Neuchâtel Xamax : Musa Araz et Léo Seydoux.

Et la Coupe de Suisse ira également à son terme, avec des matchs prévus au mois d'août. /vd

Son : Musa Araz

Crédit photo : xamax.ch

Réécoutez les infos!

[02.06.2020]Journal de 18h00
play
[02.06.2020]Journal de 17h00
play
[02.06.2020]Journal de 12h00
play
[02.06.2020]Journal de 08h00
play
[02.06.2020]L'info qui nous touche
play
1