x

Régularisations : le canton pointé du doigt

26.06.2020

Elles réclament la régularisation de migrants présents depuis des années dans le canton. Mercredi, une quarantaine de personnes ont manifesté devant le siège de la DSAS (Direction de la Santé et des Affaires sociales), à Fribourg.

Parmi elles : des requérants d'asile qui ont été déboutés, ainsi que leurs soutiens : des membres des collectifs Poya Solidaire et Droit de rester, et des jeunes socialistes notamment.

"On parle-là d'hommes et de femmes qui ont été déboutés de leur demande d'asile ou qui n'ont plus de permis valable, mais qui vivent dans le canton depuis cinq, huit ou douze ans. Leur seule manière de construire un avenir, c'est d'être régularisé", explique Guy Zurkinden, du collectif Poya Solidaire.

Régularisations pour cas de rigueur

Selon lui, le canton a une marge de manoeuvre, mais il ne l'utilise pas : il pourrait par exemple effectuer des régularisations pour "cas de rigueur". Certes, il y a plusieurs conditions à remplir pour bénéficier de la mesure : être resté au moins cinq ans en Suisse, avec un domicile connu des autorités, ne pas avoir commis de délit, démontrer sa volonté de travailler, ou encore être un minimum intégré. "Mais dans la majorité de nos cas, ces critères sont largement remplis", assure Guy Zurkinden.

Il a été reçu mercredi, avec les autres manifestants, par la secrétaire générale de la DSAS. Il attend maintenant des réponses.

"Ce n'est pas simple, il faut analyser la situation juridique", répond la secrétaire générale, Claudia Lauper. Et puis tous les membres du Conseil d'Etat doivent se réunir pour traiter du dossier. Ils devraient donner une réponse d'ici la fin septembre. /mro

News

Les désalpes fribourgeoises n'auront pas lieu

11.07.2020

Charmey, Semsales et Albeuve viennent d'annoncer l'annulation de leurs grandes manifestations de cet automne.

x

Les désalpes fribourgeoises n'auront pas lieu

11.07.2020

Le coronavirus a raison des désalpes fribourgeoises.

Celles de Charmey, Albeuve et Semsales, prévues entre fin septembre et début octobre, sont annulées.
L'annulation de la désalpe de Planfayon a été annoncée il y a un mois.

Les responsables ont souligné les difficultés à mettre en place les directives sanitaires pour les participants, notamment en matière de traçabilité.

Pour eux, il était aussi compromis d'assurer une telle organisation, notamment pour construire les infrastructures, gérer les bénévoles et demander un soutien financier à des entreprises affectées par la crise.

"L'esprit festif de la manifestation sera inévitablement et considérablement impacté après plusieurs mois de restrictions et par les exigences sanitaires imposées, dont les mesures d'hygiène et la distanciation sociale", ont écrit les organisateurs dans leur communiqué. Ils ont d'ores et déjà donné rendez-vous au public pour l'édition 2021.

Parmi les plus importantes de Suisse, ces manifestations attirent des milliers de spectateurs chaque année.

Ailleurs en Suisse romande, le service valaisan de l'agriculture a indiqué à Keystone-ATS qu'il était encore trop tôt pour se prononcer sur les désalpes 2020 dans le Vieux Pays. Dans le canton de Vaud également, des désalpes comme celles de l'Etivaz ou Saint-Cergue restent pour l'instant maintenues, à en croire les sites internet de ces manifestations./db

Concours Bains de la Gruyère

 

x

Concours Bains de la Gruyère

25.06.2020

 

x

L'app RadioFr. à nouveau disponible!

05.06.2020

Téléchargez-la dès maintenant pour tout connaître de votre région!

- Ecoutez votre programme en direct
- Choisissez parmi nos nouvelles webradios
- Retrouvez vos chroniques et émissions en podcast
- Restez informés des dernières nouvelles de la région

Disponible sur l'App Store et Google Play

 

x

GPS Attitude 2020

29.06.2020

 

x

Teasing les petites annonces

28.02.2017

 

News

Masques infectés: Fribourg aussi touché

13.07.2020

Près de 900'000 masques, potentiellement infectés par un champignon, ont été livrés dans le canton.

x

Masques infectés: Fribourg aussi touché

13.07.2020

Le canton de Fribourg est aussi touché par les masques contaminés par un champignon. Il en a reçu près de 600'000, mais il ne les a pas encore distribués aux EMS et aux différentes institutions car les stocks étaient suffisants. La Direction de la santé nous a donc indiqué que ces masques allaient simplement être renvoyés à l'armée.

Quant à l'Hôpital fribourgeois, il en a reçu 300'000. L'institution a pu les utiliser, après les avoir stérilisés. En fin de semaine passée, l'armée suisse rappelait 13,5 millions de masques après la découverte d'un champignon sur certains d'entre eux. /lsc

News

Fribourg veut verser une prime corona

13.07.2020

Le gouvernement fribourgeois veut bien faire un geste pour ses employés qui ont aidé à la lutte contre le coronavirus.

x

Fribourg veut verser une prime corona

13.07.2020

Le Conseil d'Etat fribourgeois est d'accord de faire un geste et de distribuer une prime équivalent à 1 million de francs aux membres de son administration engagés dans la lutte contre le Covid-19.

Le cercle des bénéficiaires de cette reconnaissance reste à définir. La gratification pourrait se faire sous forme de bons à utiliser auprès de commerces ou encore de restaurants de la région impactés par la crise.

Le Grand Conseil doit encore donner son aval. La mesure, symbolique, avait été demandée en avril par des députés du parlement fribourgeois. Le Syndicat des services publics (SSP) avait également lancé une pétition en ce sens en avril dernier.

Le SSP moyennement convaincu

L'association de professionnels salue la mesure mais la juge insuffisante. Elle estime qu'elle concernerait au moins 3000 employés qui recevraient donc 300 francs par personne environ. 

Un montant plutôt modeste à côté des 500 francs de primes versés par Micarna à ses employés à la fin juin, indique le SSP.

En outre, le syndicat n'est pas satisfait de la nature que pourrait prendre cette prime: il juge la proposition des bons "vexatoire". Selon lui, une prime, au même titre qu'un salaire, doit se verser en argent. /jv

Sport

Laura Droz signe à Nancy

13.07.2020

La Fribourgeoise va découvrir le championnat française de football.

x

Laura Droz signe à Nancy

13.07.2020

En football, Laura Droz va découvrir le championnat de France.

La gardienne fribourgeoise a signé un contrat avec Nancy, qui évolue en 2ème division.

Lors de la saison dernière, elle défendait les buts du FC Bâle en Ligue Nationale A.

Laura Droz, passée notamment par le Team AFF, Young-Boys et Yverdon, est âgée de 20 ans. /vd

Crédit photo : fcb.ch

 

Sport

Volkan Oezdemir mis K-O

12.07.2020

Le Fribourgeois, spécialiste des arts martiaux mixtes, s'est retrouvé au tapis lors de l'UFC 251.

x

Volkan Oezdemir mis K-O

12.07.2020

La reprise de la compétition a été plutôt difficile pour Volkan Oezdemir ! Le combattant fribourgeois a été mis K-O la nuit dernière, lors de l'UFC 251 qui avait lieu à Abu-Dhabi.

Il a perdu face à Jiri Prochazka, un Tchèque qui effectuait ses débuts dans la catégorie des poids lourds légers.

Après avoir pourtant bien su gérer le premier round, Volkan Oezdemir s'est vite retrouvé en difficulté dès l'entame du second round. Son adversaire l'a mis au tapis après seulement 49 secondes de combat.

Le Fribourgeois a ainsi subi le premier K-O de sa carrière. /jr

Réécoutez les infos!

[14.07.2020]Journal de 08h00
play
[14.07.2020]Journal de 06h00
play
[13.07.2020]Journal de 18h00
play
[13.07.2020]Journal de 08h00
play
[13.07.2020]Journal de 07h00
play
1