x

Des nouvelles mesures du Conseil fédéral

18.10.2020

Après une séance extraordinaire du Conseil fédéral ce dimanche matin, le ministre fribourgeois Alain Berset et la présidente Simonetta Sommaruga ont annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus. Elles seront valables dès ce lundi 19 octobre. 

Tout d'abord, le port du masque sera obligatoire dans tous les espaces publics clos du pays, une mesure déjà adoptée dans le canton de Fribourg. L'ordonnance va toutefois plus loin puisqu'elle concerne aussi les arrêts de bus et les restaurants. 

Les réunions publiques spontanées sont limitées à 15 personnes et le télétravail est recommandé pour les entreprises.

Plus loin sur les fêtes privées

Pour le moment, les écoles et les crèches ne sont pas concernées par l'obligation de porter un masque. Le Conseil fédéral recommande également d'éviter "dans la mesure du possible" les réunions en famille ou entre amis. 

En revanche pour les événements privés qui réunissent plus de 15 personnes (enfants compris), les invités doivent boire ou manger uniquement assis. S'ils se lèvent, le port du masque devient obligatoire. Les données personnelles doivent être récoltées.

Concernant, les événements privés de plus de 100 personnes, comme les mariages notamment, ils doivent avoir un concept de protection similaire à celui des événements publics.

Dans les restaurants, les bars ou les boîtes de nuit, le Conseil fédéral annonce que pour boire et manger, ce ne sera possible qu'en position assise, à l'intérieur comme à l'extérieur.

Des rassemblements limités dans les parcs et les sentiers 

Les rassemblements de plus de 15 personnes sont interdits dans les lieux publics, sur les sentiers et dans les parcs. L'idée étant de ne pas avoir d'événements privés comme des soirées qui s'organisent à l'extérieur. 

Les événements organisés dans l'espace public, tels que rassemblements politiques, sont toujours autorisés. Mais uniquement avec des mesures de protection appropriées. /fpn

News

Port du masque étendu à l'extérieur

28.10.2020

Le port du masque devient obligatoire dès jeudi dans les espaces publics ouverts, là où la distance d'un mètre cinquante ne peut...

x

Port du masque étendu à l'extérieur

28.10.2020

Le port du masque devient obligatoire dès jeudi dans les espaces publics extérieurs, partout où la distance d'un mètre cinquante ne peut pas être respectée.

Sont concernés les espaces extérieurs d’installations et d’établissements de type magasins, théâtres, cinémas, salles de concert, restaurants, bars ainsi que sur les marchés et les marchés de Noël. Il faut en outre porter un masque dans les zones piétonnes très fréquentées et partout où la concentration de personnes ne permet pas de respecter les distances nécessaires.

Réunions limitées à 50 personnes

Les manifestations publiques (dans les domaines du sport, de la culture et la religion) réunissant plus de 50 personnes ne sont plus autorisées, à l'exception des assemblées et manifestations politiques.

Les rencontres privées sont quant à elles limitées à 10 personnes. "Les contaminations se font dans ce contexte restreint", a rappelé Alain Berset.

Les activités sportives et culturelles non professionnelles ayant lieu à l'intérieur sont limitées à quinze personnes. Les distances et le port du masque devront être respectés. Dans les grandes halles, le masque n'est pas obligatoire si la distance est garantie.

Les clubs ferment

Les discothèques devront fermer leurs portes, car ces endroits représentent trop de risques, estime mercredi le Conseil fédéral.

Les bars et les restaurants doivent fermer leurs portes de 23h à 6h du matin. Les tables ne pourront plus accueillir plus de quatre personnes, sauf s’il s’agit de parents avec leurs enfants.

Cours académiques à distance

Le port du masque devient obligatoire dans les écoles du secondaire II.

Dès lundi 2 novembre, toutes les hautes écoles doivent passer à l’enseignement à distance. Les écoles obligatoires et les écoles du degré secondaire II (gymnases et formation professionnelle) peuvent quant à elles continuer à donner leurs cours en présentiel.

Introduction des tests rapides

Les tests rapides, qui donnent des résultats en 15 minutes, pourront être utilisés dès lundi pour déterminer une infection au Covid-19. Le Conseil fédéral a décidé de les introduire pour isoler plus rapidement les cas positifs. En tout, 80'000 tests quotidiens seront ainsi réalisables, en comptant les tests PCR.

Seules pourront en bénéficier les personnes qui présentent des symptômes, selon les critères de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et qui ne font pas partie d'une catégorie à risque. Les symptômes doivent être apparus moins de quatre jours auparavant.

Si le test rapide est négatif, mais que la personne présente des symptômes, elle devra rester en isolement jusqu'à 24 heures après la disparition des symptômes. Un seul test n'exclut pas l'infection, rappelle le gouvernement. /ats-an

x

Teasing les petites annonces

28.02.2017

 

News

Pas de traditionnel Carnaval des Bolzes

28.10.2020

Les organisateurs espèrent pouvoir organiser une animation, mais ce ne sera pas le traditionnel carnaval qui anime la Basse-Ville....

x

Pas de traditionnel Carnaval des Bolzes

28.10.2020

Les organisateurs du Carnaval des Bolzes voulaient à tout prix organiser l’édition 2021. Mais ils ont dû se rendre à l'évidence: le Carnaval ne pourra pas avoir lieu dans sa forme traditionnelle à Fribourg.

Ils indiquent mardi dans un communiqué qu'ils espèrent toutefois proposer une animation compatible avec les mesures sanitaires. Les festivités étaient prévues du 13 au 16 février.

Le comité du Carnaval des Bolzes indique aussi que l'ouverture du Carnaval, prévue le mercredi 11 du 11, à 11h11, est de son côté annulée. /lsc

News

Le Canton demande l'aide de l'armée

28.10.2020

Le Conseil d'Etat fribourgeois a demandé l'aide de l'armée pour renforcer les équipes de l'Hôpital fribourgeois.

 

x

Le Canton demande l'aide de l'armée

28.10.2020

Le canton de Fribourg a demandé mardi l'aide d'une trentaine de recrues, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Ces effectifs devront soutenir les services de soin de l'HFR en priorité, mais aussi aider au niveau logistique et lors du transport de patients.

Ces renforts pourraient arriver dès vendredi. Le canton de Genève a lui aussi demandé de l'aide.

Cours de répétition suspendus

Face à la deuxième vague, l'armée a annoncé mercredi matin qu'elle suspend les cours de répétition jusqu'à la fin de l'année pour prêter main forte aux autorités civiles.

Elle doit décider, ces prochaines heures, quelles troupes exactement pourront rentrer chez elles, et quelles divisions restent mobilisées.

Troupes sanitaires en priorité

Les troupes sanitaires et les gardes-frontières formés actuellement doivent a priori continuer leurs cours de répétition. Ils seront les premiers envoyés au front pour aider les autorités à gérer le virus, comme ce sera le cas à Fribourg.

En dernier recours, l'armée se réserve également le droit de mobiliser l'entier de ses effectifs si la situation sanitaire l'oblige.

Les militaires avaient déjà été sollicités lors de la première vague de la pandémie, ce printemps, pour venir en appui au système de santé de différents cantons, à l’Administration fédérale des douanes et aux corps de police cantonaux, avec un maximum de 8000 militaires. /jl-an

Photo: VBS/DDPS/Sina Guntern

Sport

De retour de quarantaine, Gottéron gagne

27.10.2020

Les Dragons ont battu Langnau (4-3) après prolongations. Un succès qui leur permet de rester cinquième du classement.

x

De retour de quarantaine, Gottéron gagne

27.10.2020

De retour de quarantaine, Fribourg-Gottéron a assuré l'essentiel mardi soir à Langnau. Les Dragons, qui ne s'entraînent que depuis samedi, se sont imposés (4-3) après prolongations.

Une entame difficile

Ce sont les Bernois qui sont le mieux rentrés dans cette partie face à des Fribourgeois en manque d'automatisme. Ils ont ouvert la marque, mais Christopher DiDomenico a permis aux siens de recoller à (1-1) à la toute fin du premier tiers. Lors de la deuxième période, Samuel Walser a donné l'avantage à Gottéron, alors que lui et ses coéquipiers étaient à la peine. Les Emmentalois n'ont jamais baissé les bras: ils sont parvenus à égaliser à (2-2) et à passer devant (3-2) durant le troisième tiers.

Une fin de match à suspense

C'est alors que Gottéron a décidé de jeter toutes ses forces dans une bataille brouillonne. À 6 contre 4, Reto Berra ayant quitté sa cage et Langnau étant pénalisé, les Dragons ont forcé les prolongations. C'est Yannick Herren qui s'est fait l'auteur du (3-3). Dans le temps supplémentaire, il n'a fallu que 54 secondes à Ryan Gunderson pour offrir la victoire à Gottéron.

Grâce aux deux points récoltés dans l'Emmental, les joueurs de Christian Dubé restent au cinquième rang du classement. Ils vont maintenant bénéficier de quelques jours d'entraînement pour se préparer aux matchs du week-end contre Berne et Lausanne. /mc

Photos - Fribourg-Gottéron

 

Sport

Thomas Jurkovitz à Genève

27.10.2020

Le Fribourgeois quitte Vevey pour rejoindre les Lions de Genève.

x

Thomas Jurkovitz à Genève

27.10.2020

En basket-ball, Thomas Jurkovitz rejoint les Lions de Genève. La nouvelle qui était dans l'air depuis quelques jours a été confirmée ce mardi. 

Le Fribourgeois âgé de 23 ans s'est engagé jusqu'au terme de la saison avec le club entraîné par Andrej Stimac.

Mesurant 1m97, Thomas Jurkovitz a été formé au Fribourg Olympic, avant de rejoindre Vevey en 2019 où il a bénéficié de plus de temps de jeu.

Mais le club vaudois n'a pas obtenu cette saison sa licence de jeu pour la Ligue Nationale A. /vd

Crédit photo : swiss.basketball

Réécoutez les infos!

[28.10.2020]Journal de 18h00
play
[28.10.2020]Journal de 17h00
play
[28.10.2020]Journal de 12h00
play
[28.10.2020]Journal de 08h00
play
[28.10.2020]L'info qui nous touche
play
1