x

Swisscom : panne géante dans le sud du canton

08.04.2020

Téléphones portables ou fixes coupés, wifi ou Internet perturbé, télé qui ne fonctionne plus... Le sud du canton a été touché ce mercredi par une panne importante du réseau Swisscom.

18'000 clients de Bulle, Charmey, Broc, La-Tour-de-Trême et de l'Intyamon sont touchés. Dans le canton de Vaud, Rougemont et Château-d'Oex sont également concernés.

Un incident qui tombe mal en cette période où tout le monde est prié de rester à la maison, doit suivre l'école à distance ou faire du télétravail.

Swisscom indique que la panne est due à des travaux de construction qui ont endommagé des câbles en cuivre et des câbles de fibre optique à Bulle. Elle n'a rien à voir avec la pandémie de coronavirus.

Numéros d'urgence touchés

L'opérateur de télécommunications assure aussi que des spécialistes ont été envoyés sur place et qu'il est impossible de savoir combien de temps la panne va durer.

Et effectivement, la panne dure : l'incident s'est déclaré vers 10h20 ce mercredi, mais il n'était toujours pas résolu dans la soirée.

La police cantonale a même dû faire passer un message, notamment sur les ondes de Radio Fribourg : elle indique qu'en raison de cette panne géante, il est possible que les services d'urgence (117, 118, 144) ne puissent plus être atteints via le téléphone des habitants.

Elle les invite donc, en cas d'urgence, à s'adresser directement aux gendarmes, pompiers et sanitaires qui patrouillent dans la région et vont circuler toute la nuit pour répondre aux éventuelles alertes. Selon la police, tous les bureaux communaux de la région sont également occupés par une personne de contact, qui peut aussi être joignable.

Des précédents

Ce n'est pas le premier incident. En janvier et février, trois pannes de l'opérateur s'étaient produites en l'espace de quelques semaines. Les deux premières avaient notamment paralysé les numéros d'urgence.

Une commission parlementaire avait demandé des comptes.

Si vous êtes touché et que vous voulez savoir si le problème a été résolu en ayant encore un peu de données mobiles, vous pouvez vous rendre sur la page de Swisscom dédiée aux incidents ici.

La panne devrait être rétablie d'ici jeudi en fin de matinée. /mro


Coronavirus
News

Aide d'urgence: 9,5 millions supplémentaires

05.06.2020

Une enveloppe destinée à soutenir les plus démunis, la formation professionnelle et l'économie de proximité.

 

x

Aide d'urgence: 9,5 millions supplémentaires

05.06.2020

Nouveau coup de pouce du canton à l'économie fribourgeoise!

L'Etat débloque 9,5 millions de francs supplémentaires pour l'aider à faire face aux conséquences du coronavirus. Cette nouvelle enveloppe est destinée à soutenir les plus démunis, la formation professionnelle et l'économie de proximité.

Des bons pour soutenir les commerçants

Pour encourager la consommation locale, tous les Fribourgeois pourront acheter à titre préférentiel un bon d'achat qu'ils pourront ensuite faire valoir dans des commerces du canton. "Le citoyen pourra acheter un bon de 100 francs maximum, il lui en coûtera 80 francs. Les 20 francs restant sont mis à disposition par l'Etat", explique le Directeur des institutions, Didier Castella. Il faut pour cela se rendre sur la plateforme de soutien aux commerçants fribourgeois.

Le Canton soutiendra l'achat de ces bons jusqu'à la fin de l'année et pour un montant de 4 millions de francs au maximum. Les commerçants qui peuvent bénéficier de cette mesure sont ceux qui ont été obligés de fermer suite à une décision des autorités, ainsi que tous les membres de Terroir Fribourg. S'ils veulent en profiter, ils doivent s'annoncer auprès du canton.

Précarité et formation professionnelle en ligne de mire

A la fin du mois de mai, seuls 1'400 jeunes avaient signé un contrat d'apprentissage. C'est 300 de moins qu'à la même période de l'an passé, précise Olivier Curty, conseiller d'Etat en charge de l'économie.

Pour remédier à cette situation, l'Etat prévoit de renforcer la mise en relation des jeunes avec les entreprises formatrices, à hauteur de 1,9 millions. Il compte aussi favoriser la réinsertion des personnes sans formation sur le marché du travail.

1 Fribourgeois sur 10 sous le seuil de pauvreté

La crise a fait émerger une catégorie de population nouvellement précarisée. Population qui rechigne souvent à avoir recours à l'aide sociale et se tourne plus volontiers vers les réseaux d'aide existants.

L'Etat renforce ainsi le partenariat avec les institutions qui proposent des aides adéquates, à hauteur de 1 million de francs. /jv-sc

x

Teasing les petites annonces

28.02.2017

 

News

Transagglo: 620 mètres de plus à Guin

05.06.2020

Le tronçon a été inauguré ce jeudi. La voie de mobilité douce doit, à terme, relier Guin à Avry, sur 17km.

x

Transagglo: 620 mètres de plus à Guin

05.06.2020

Le vélo a vu sa cote de popularité augmenter en raison de la pandémie! Il a été pour beaucoup un moyen de transport sûr en cette période, où il fallait éviter au maximum tout contact.

Mais pour que ce trend s'inscrive dans la durée, il faut investir dans les infrastructures. Le conseiller d'Etat en charge de l'aménagement du territoire, Jean-François Steiert, l'a répété à l'occasion de l'inauguration d'un tronçon de la Transagglo à Guin ce jeudi. Une étape qui inscrit quelque 620 mètres de plus au compteur de la voie de mobilité douce qui doit relier, à terme, Guin à Avry sur 17km. Pour l'heure, seuls 3 kilomètres ont été réalisés.

Mais alors si tout le monde est gagnant, pourquoi les infrastructures ne se développent pas plus rapidement dans le canton ? "Les bandes de peinture jaune peuvent être réalisées très rapidement, mais les gens ne se sentent pas toujours en sécurité. En revanche, les pistes cyclables en site propre, ce sont des procédures qui prennent quelques années", explique Jean-François Steiert.

Celui qui se déplace très volontiers à vélo rappelle que les négociations des terrains avec les propriétaires sont parfois compliquées. Le Canton essaie aussi de soulager les communes qui doivent intervenir sur les réseaux cyclables "Financièrement, on fait ce qu'il faut, mais sur le plan des procédures, ça demande plus de patience", conclut le directeur de l'aménagement. /lsc-sc

Coronavirus
News

Ras-le-bol et inquiétude au sein du HFR

05.06.2020

Les blocs opératoires de Riaz et Tavel vont-ils rouvrir? Les employés veulent une réponse.

x

Ras-le-bol et inquiétude au sein du HFR

05.06.2020

Certains employés de l'HFR s'inquiètent pour leur avenir. Médecins, infirmières, infirmiers ou encore personnel des blocs opératoires, ils étaient une quinzaine jeudi à faire part de leur ras-le-bol devant les médias.

Ils veulent savoir si les blocs opératoires de Riaz et de Tavel vont rouvrir ou non. Fermés au début de la pandémie de coronavirus, ils n'ont jamais rouvert. Pareil pour les urgences de nuit des deux sites.

"On ferme ou pas? Qu'on nous le dise une bonne fois pour toute", pestent plusieurs employés. Certains disent pouvoir comprendre si les salles d'opérations ferment, ce qu'ils veulent c'est en être informés. "Il en va aussi de notre avenir", expliquent-ils.

Des transferts qui posent problème

Les employés des équipes concernées sont pour le moment transférés sur le site de Fribourg. Ceci représente quelque 45 employés, en comptant uniquement ceux liés aux blocs opératoires. Et ce transfert est aussi source de ras-le-bol et d'inquiétude.

Les employés ont évoqué des horaires irréguliers, du travail de nuit ou de week-end, qui leur ont été imposés et qui le sont encore malgré la fin de la crise aiguë du coronavirus. "On n'a pas signé pour ça", ont déploré plusieurs salariés. 

Pour d'autres, ce transfert pose également des problèmes de langue. Ils s'inquiètent aussi du manque de connaissances des lieux, des outils et des équipes. Ces nouvelles conditions pèsent sur l'ambiance de travail qui s'est, selon la quinzaine d'employés, nettement péjorée. Plusieurs personnes ont d'ailleurs déjà démissionné et d'autres sont en arrêt maladie.

Incompréhension

Plusieurs professionnels de la santé ont également exprimé leur incompréhension sur la non-réouverture des blocs opératoires de Riaz et de Tavel, alors que l'HFR a retrouvé son rythme normal. Ils ont aussi souligné que de nombreuses opérations, suspendues en raison du coronavirus, devaient être rattrapées et que les blocs opératoires de Fribourg étaient déjà proches de la saturation.

Les employés, soutenu par le syndicat du SSP, ont interpellé le conseil d'administration de l'Hôpital fribourgeois. Ils ont exigé une consultation et des discussions. Les instances dirigeantes de l'HFR ont accepté une rencontre au début juillet.

En attendant, l'HFR dit ne pas pouvoir communiquer sur la réouverture ou non des blocs opératoires de Riaz et de Tavel car aucune décision n'a encore été prise. La chargée de communication précise qu'une décision devrait être prise ce mois-ci car la situation doit être clarifiée au plus vite.

Jeudi soir, tous les employés ont finalement conclu par cette phrase: "Nous on veut retourner travailler, mais sur nos sites". /lsc

Sport
|

La Suisse veut l'Euro 2025 de basket

05.06.2020

Des stars de NBA en Suisse? Pourquoi pas en 2025!

x

La Suisse veut l'Euro 2025 de basket

05.06.2020

La Suisse pourrait accueillir l'Euro 2025 de basketball. En tout cas, la procédure a été lancée par Swiss basketball, qui dispose désormais d’un peu moins de 2 ans pour mettre sur pied un projet et convaincre.

Le 1er juin, Giancarlo Sergi, le président de l’instance helvétique, a reçu un énorme dossier d’exigences à remplir.

La Suisse a toutes ses chances d’être choisie pour accueillir cet Euro, qui se tiendra probablement dans plusieurs pays à la fois.

Si aucun lieu n’a encore été arrêté, les dirigeants suisses imaginent utiliser des patinoires, pour permettre l’entrée à environ 10'000 spectateurs. Fribourg pourrait être une ville hôte, mais sa faible capacité hôtelière pourrait jouer en sa défaveur.

Le choix se fera en mars 2022. /rx

Son : sujet du journal des sports du 5 juin présenté par Jonas Ruffieux

Crédit photo : www.championsleague.basketball

 


 

 

Sport
|

Elfic est au complet

04.06.2020

Si les joueuses suisses restent, 3 nouvelles étrangères arrivent.

x

Elfic est au complet

04.06.2020

En basket-ball,  le contingent d'Elfic Fribourg affiche complet. Le club a indiqué ce jeudi après-midi avoir bouclé son effectif pour la saison 2020-2021.

Au niveau des joueuses suisses, place à la stabilité avec la prolongation des contrats de Marielle Giroud, Nancy Fora ou encore Tiffanie Zali. Pour sa part, Alexia Rol, qui rencontre un problème à un genou, va suivre un programme, avant de confirmer sa participation. Alors que la situation avec Tamara Détraz est encore en suspens.

Concernant les étrangères, place à la nouveauté avec 3 nouvelles joueuses. Tout d'abord la Canado-Autrichienne Aislinn Konig (1m78) au poste de meneuse. Ensuite, les Américaines Taylor Koenen (1m88) au poste d'ailière et Tytionia Adderly (1m80) comme intérieure ont été engagées pour la Coupe d'Europe, avec une option pour la suite.

Comme annoncé sur nos ondes il y a quelques jours, l'entraîneur Romain Gaspoz (avec Besserat Temelso comme assistant) va prolonger l'aventure avec Elfic  qui participera pour la 6ème année consécutive à la Coupe d'Europe. La saison prochaine sera particulière pour le club qui fêtera les 20 ans de sa promotion en Ligue Nationale A. /vd

Son : Romain Gaspoz s'exprime sur le fait que les joueuses suisses restent à Elfic

Crédit photo : fiba.basketball

Réécoutez les infos!

[06.06.2020]Journal de 18h00
play
[06.06.2020]Journal de 17h00
play
[06.06.2020]Journal de 12h00
play
[06.06.2020]Journal de 08h00
play
[06.06.2020]Journal de 07h00
play
1