x

Ras-le-bol et inquiétude au sein du HFR

05.06.2020

Certains employés de l'HFR s'inquiètent pour leur avenir. Médecins, infirmières, infirmiers ou encore personnel des blocs opératoires, ils étaient une quinzaine jeudi à faire part de leur ras-le-bol devant les médias.

Ils veulent savoir si les blocs opératoires de Riaz et de Tavel vont rouvrir ou non. Fermés au début de la pandémie de coronavirus, ils n'ont jamais rouvert. Pareil pour les urgences de nuit des deux sites.

"On ferme ou pas? Qu'on nous le dise une bonne fois pour toute", pestent plusieurs employés. Certains disent pouvoir comprendre si les salles d'opérations ferment, ce qu'ils veulent c'est en être informés. "Il en va aussi de notre avenir", expliquent-ils.

Des transferts qui posent problème

Les employés des équipes concernées sont pour le moment transférés sur le site de Fribourg. Ceci représente quelque 45 employés, en comptant uniquement ceux liés aux blocs opératoires. Et ce transfert est aussi source de ras-le-bol et d'inquiétude.

Les employés ont évoqué des horaires irréguliers, du travail de nuit ou de week-end, qui leur ont été imposés et qui le sont encore malgré la fin de la crise aiguë du coronavirus. "On n'a pas signé pour ça", ont déploré plusieurs salariés. 

Pour d'autres, ce transfert pose également des problèmes de langue. Ils s'inquiètent aussi du manque de connaissances des lieux, des outils et des équipes. Ces nouvelles conditions pèsent sur l'ambiance de travail qui s'est, selon la quinzaine d'employés, nettement péjorée. Plusieurs personnes ont d'ailleurs déjà démissionné et d'autres sont en arrêt maladie.

Incompréhension

Plusieurs professionnels de la santé ont également exprimé leur incompréhension sur la non-réouverture des blocs opératoires de Riaz et de Tavel, alors que l'HFR a retrouvé son rythme normal. Ils ont aussi souligné que de nombreuses opérations, suspendues en raison du coronavirus, devaient être rattrapées et que les blocs opératoires de Fribourg étaient déjà proches de la saturation.

Les employés, soutenu par le syndicat du SSP, ont interpellé le conseil d'administration de l'Hôpital fribourgeois. Ils ont exigé une consultation et des discussions. Les instances dirigeantes de l'HFR ont accepté une rencontre au début juillet.

En attendant, l'HFR dit ne pas pouvoir communiquer sur la réouverture ou non des blocs opératoires de Riaz et de Tavel car aucune décision n'a encore été prise. La chargée de communication précise qu'une décision devrait être prise ce mois-ci car la situation doit être clarifiée au plus vite.

Jeudi soir, tous les employés ont finalement conclu par cette phrase: "Nous on veut retourner travailler, mais sur nos sites". /lsc

News

Les désalpes fribourgeoises n'auront pas lieu

11.07.2020

Charmey, Semsales et Albeuve viennent d'annoncer l'annulation de leurs grandes manifestations de cet automne.

x

Les désalpes fribourgeoises n'auront pas lieu

11.07.2020

Le coronavirus a raison des désalpes fribourgeoises.

Celles de Charmey, Albeuve et Semsales, prévues entre fin septembre et début octobre, sont annulées.
L'annulation de la désalpe de Planfayon a été annoncée il y a un mois.

Les responsables ont souligné les difficultés à mettre en place les directives sanitaires pour les participants, notamment en matière de traçabilité.

Pour eux, il était aussi compromis d'assurer une telle organisation, notamment pour construire les infrastructures, gérer les bénévoles et demander un soutien financier à des entreprises affectées par la crise.

"L'esprit festif de la manifestation sera inévitablement et considérablement impacté après plusieurs mois de restrictions et par les exigences sanitaires imposées, dont les mesures d'hygiène et la distanciation sociale", ont écrit les organisateurs dans leur communiqué. Ils ont d'ores et déjà donné rendez-vous au public pour l'édition 2021.

Parmi les plus importantes de Suisse, ces manifestations attirent des milliers de spectateurs chaque année.

Ailleurs en Suisse romande, le service valaisan de l'agriculture a indiqué à Keystone-ATS qu'il était encore trop tôt pour se prononcer sur les désalpes 2020 dans le Vieux Pays. Dans le canton de Vaud également, des désalpes comme celles de l'Etivaz ou Saint-Cergue restent pour l'instant maintenues, à en croire les sites internet de ces manifestations./db

Concours Bains de la Gruyère

 

x

Concours Bains de la Gruyère

25.06.2020

 

x

L'app RadioFr. à nouveau disponible!

05.06.2020

Téléchargez-la dès maintenant pour tout connaître de votre région!

- Ecoutez votre programme en direct
- Choisissez parmi nos nouvelles webradios
- Retrouvez vos chroniques et émissions en podcast
- Restez informés des dernières nouvelles de la région

Disponible sur l'App Store et Google Play

 

x

GPS Attitude 2020

29.06.2020

 

x

Teasing les petites annonces

28.02.2017

 

News

Un homme décède dans un accident à Marly

10.07.2020

Un automobiliste a renversé un piéton avant de terminer sa course contre le mur d'un centre commercial. Le conducteur est décédé.

x

Un homme décède dans un accident à Marly

10.07.2020

Un accident a fait un mort jeudi après-midi à Marly.

Un automobiliste de 79 ans a heurté pour une raison encore inconnue un piéton qui se trouvait sur un parking, sur la route de Fribourg. Le véhicule a ensuite percuté un muret avant de terminer sa course contre le mur d'un centre commercial.

Le septuagénaire a été désincarcéré, mais les ambulanciers n'ont pu que constater son décès. Le piéton quant à lui, s'est rendu chez son médecin pour une simple consultation.

Pour les besoins de l'intervention, la route principale a été fermée à la circulation pendant plus de 3 heures. /ls

Actualités
News

Davantage d'audience RadioFr. via internet

10.07.2020

Au 1er semestre 2020, les programmes ont été particulièrement écoutés via les supports numériques en raison du covid.

 

x

Davantage d'audience RadioFr. via internet

10.07.2020

Radio Fribourg compte du lundi au vendredi 96'000 auditeurs quotidiens sur l'ensemble du territoire suisse, selon les chiffres fournis vendredi par Mediapulse pour le premier semestre 2020.

Le programme francophone a totalisé 76'700 auditeurs quotidiens pour un temps d’écoute moyen qui a progressé à 60 minutes dans sa zone de concession.

Ce premier semestre a été marqué par la pandémie. Une baisse globale de l'audience sur les ondes s'explique notamment par le télétravail et la fermeture des commerces qui diffusent RadioFr.

Davantage d'abonnés sur les réseaux sociaux

Le public s'est ainsi davantage tourné vers les supports numériques du média. Le site internet a connu une augmentation des visites de 382% par rapport à la moyenne des mois précédents.

Même constat sur les réseaux sociaux, où le nombre d’abonnés Facebook a augmenté de 10% à 22’747 entre le 12 mars et le 16 avril, alors que la croissance standard est de 1% par mois.

A noter que les auditeurs qui ont consommé les différentes chaînes par le biais de l'application ou en streaming via le site internet avec un casque audio ou par le biais des podcasts ne sont pas pris en compte dans la mesure d’audience de Mediapulse. /an

Sport

Volkan Oezdemir mis K-O

12.07.2020

Le Fribourgeois, spécialiste des arts martiaux mixtes, s'est retrouvé au tapis lors de l'UFC 251.

x

Volkan Oezdemir mis K-O

12.07.2020

La reprise de la compétition a été plutôt difficile pour Volkan Oezdemir ! Le combattant fribourgeois a été mis K-O la nuit dernière, lors de l'UFC 251 qui avait lieu à Abu-Dhabi.

Il a perdu face à Jiri Prochazka, un Tchèque qui effectuait ses débuts dans la catégorie des poids lourds légers.

Après avoir pourtant bien su gérer le premier round, Volkan Oezdemir s'est vite retrouvé en difficulté dès l'entame du second round. Son adversaire l'a mis au tapis après seulement 49 secondes de combat.

Le Fribourgeois a ainsi subi le premier K-O de sa carrière. /jr

Sport

Robert Zinn à Olympic

09.07.2020

Le Suisse de 25 ans quitte Genève pour signer un contrat de deux ans avec le club fribourgeois.

x

Robert Zinn à Olympic

09.07.2020

Robert Zinn a signé un contrat de deux ans avec le Fribourg Olympic. Le Suisse de 25 ans quitte donc Genève avec qui il était encore engagé pour une année. L'arrière de 196 cm tournait à 6,1 points et 2,4 rebonds de moyenne par match la saison passée.

Après Arnaud Cotture et Alexander Hart, Robert Zinn est le troisième "Genevois" à rejoindre le club de la Salle Saint-Léonard. Les "Fribourgeois" Natan Jurkovitz, Jérémy Jaunin, Tim Derksen et Andrej Stimac ont fait le chemin inverse./mc

 

 

Réécoutez les infos!

[12.07.2020]Journal de 18h00
play
[12.07.2020]Journal de 17h00
play
[11.07.2020]Journal de 18h00
play
[11.07.2020]Journal de 17h00
play
[11.07.2020]Journal de 08h00
play
1