Mesures prises à RadioFr.

En ces temps particuliers, où tout le monde est appelé à rester chez soi, sachez que notre équipe va faire de son mieux pour rester proche de vous, pour vous accompagner, pour vous informer.

A RadioFr. nous sommes confrontés à un paradoxe : d'un côté nous devons poursuivre notre mission de service public et assurer une continuité de la diffusion des actualités 7 jours sur 7. De l'autre, nous devons aussi respecter les consignes de sécurité prononcées par l'OFSP et protéger nos collaborateurs-trices.

Dans cette optique, nous avons prévu pour l'antenne un plan d'utilisation des locaux, avec une alternance des équipes, une limitation des invités en studio et un maximum d'interviews par téléphone. Pour le personnel administratif, nous favorisons le télétravail et la réduction des horaires de travail.

Mais l'essentiel reste bien présent : de 6h à 19h, notre équipe est avec vous. Elle vous informe, elle vous accompagne et elle vit ces moments particuliers en votre compagnie.


Sites d'informations importants

Actualités covid-19

Les militaires en aide au personnel de l'HFR

08.04.2020

Une cinquantaine de soldats, formés dans le domaine médical, soutient les soignants pour faire face à la pandémie.

x

Les militaires en aide au personnel de l'HFR

08.04.2020

Les militaires échangent leur tenue kaki pour une blouse blanche !

L'armée apporte son soutien aux soignants de l'HFR, principalement sur le site de Fribourg, depuis le 19 mars.

Une cinquantaine de soldats, qui possèdent déjà une formation médicale, les aident notamment en effectuant des soins, triant et transportant les patients.

Vous pouvez dès maintenant découvrir leur travail, plusieurs témoignages et l'intérieur des tentes militaires avec notre vidéo diffusée sur les réseaux sociaux ! /it

Les HES au front contre le covid-19

08.04.2020

Les étudiants et le personnel des hautes écoles du canton s'investissent directement dans la gestion de la crise.

x

Les HES au front contre le covid-19

08.04.2020

Les étudiants et le personnel des quatre hautes écoles fribourgeoises s'engagent dans la gestion de la crise sanitaire. Une centaine de personnes, précise mercredi le gouvernement fribourgeois.

La Haute Ecole de Gestion aide la hotline de la Direction de l'économie et de l'emploi à répondre aux questions de prêts pour les entreprises.

Celle d'Ingénieurs assure le bon fonctionnement des plateformes de e-learning comme Moodle. Elle a aussi produit 40'000 litres de désinfectant.

Les étudiants des hautes écoles de Travail social et de Santé sont directement actifs sur le terrain, ou au téléphone pour suivre l'évolution des personnes placées en auto-isolement. /jl

Masques et gants sont arrivés en masse

07.04.2020

Fribourg a reçu mardi plus de 30 tonnes de matériel sanitaire en provenance de Chine.

x

Masques et gants sont arrivés en masse

07.04.2020

Le canton de Fribourg a reçu plus de 30 tonnes de matériel sanitaire en provenance de Chine.

Dans le détail, 5 camions ont livré 1million 300 mille masques, 220 mille lunettes de protection et plus d'un million de gants.

Ce matériel est destiné à l'hôpital fribourgeois, aux EMS, aux services d'aide et de soins à domicile, et aux ambulances.

Cette première livraison est arrivée lundi par avion à l'aéroport de Genève. Elle a été organisée par la Chambre de commerce et d'industrie de Genève.

Dans le pire des scénarios, ce matériel permet de couvrir l'ensemble des besoins du système de santé fribourgeois pour une durée de 10 jours. /kb

Transformer son confinement en oeuvre d'art

07.04.2020

Le Musée d'Art et d'Histoire de Fribourg lance un appel à témoignages pour une future exposition sur le confinement.

x

Transformer son confinement en oeuvre d'art

07.04.2020

Cette situation provoquée par la crise sanitaire peut se transformer en oeuvre d'art.

Le Musée d'Art et d'Histoire de Fribourg invite les Fribourgeois à partager une photo, une vidéo ou un texte illustrant cette période particulière.

Certains de ces témoignages pourront être utilisés lors d'une prochaine exposition du musée sur le confinement et l'enfermement.

Les informations pour les modalités de participation sont à retrouver sur le site du MAHF: https://www.fr.ch/mahf/culture-et-tourisme/musees/moi-nous-et-la-distanciation-sociale

/jl

Délai supprimé pour avoir recours aux RHT

06.04.2020

Les entreprises qui ont fait une demande de réduction d'horaire de travail en mars peuvent l'appliquer dès la date d'envoi.

x

Délai supprimé pour avoir recours aux RHT

06.04.2020

Votre entreprise a fait une demande de réduction d'horaire de travail, à cause de la crise sanitaire? Sachez que les délais de préavis de 10 jours (déjà rabaissés à trois jours), et d'attente d'un jour, sont supprimés.

Pour les entreprises qui ont demandé des indemnités RHT au mois de mars, alors que ces délais couraient encore, l'employeur peut appliquer la réduction d'horaires de travail dès l'envoi de sa demande par la poste.

Le Service public de l'emploi a reçu 5000 courriers en lien avec ces demandes. 4000 ont été traitées, et la grande majorité acceptées.

On rappelle qu'une hotline répond aux questions des entreprises au 026 305 96 57 /jl

La Liberté et La Gruyère au chômage partiel

03.04.2020

La baisse des revenus publicitaires, conséquence du coronavirus, frappe à son tour les deux titres fribourgeois.

x

La Liberté et La Gruyère au chômage partiel

03.04.2020

Comme le reste de la presse fribourgeoise, La Liberté et La Gruyère recourent à leur tour au chômage technique.

Covid-19 et baisse sévère des revenus publicitaires consécutive forcent les deux titres, propriété du Groupe Saint-Paul, à adapter le taux d'occupation de leurs équipes.

La mesure devrait être adoptée dès le 20 avril. /jv

Versement des paiements directs avancé

03.04.2020

Une décision du canton et de la Confédération dans cette période de crise du coronavirus pour aider les exploitants.

x

Versement des paiements directs avancé

03.04.2020

Le canton de Fribourg avance le versement des acomptes des paiements directs 2020, à titre exceptionnel.

Il aura lieu dès la 2ème moitié du mois de mai.

L'objectif: améliorer les liquidités pour les exploitations agricoles en cette période de crise sanitaire.

Les autres échéances, prévues respectivement en novembre et en décembre, demeurent inchangées./scg

Promenades perturbées au Lac Noir

03.04.2020

Le tour du lac ne sera possible que dans un sens ce week-end. Les promeneurs éviteront ainsi de se croiser de trop près.

x

Promenades perturbées au Lac Noir

03.04.2020

De nouvelles règles s'appliquent pour se promener au Lac Noir.

Dès ce week-end, le chemin pédestre ne pourra être emprunté que dans un sens.

La commune de Planfayon, en Singine, a pris cette mesure en raison de la pandémie. Il n'était pas possible de respecter les règles de distance lors de la traversée du chemin étroit.

Par ailleurs, des travaux d'entretien seront entrepris sur un tronçon du sentier dès lundi prochain, 6 avril. Cette partie sera complètement fermée aux piétons jusqu'au 24 avril./db

Les paysans ont besoin d'un coup de pouce

03.04.2020

L'UDC sarinois Ruedi Schläfli demande au Conseil d'Etat de prendre des mesures pour favoriser la production indigène.

x

Les paysans ont besoin d'un coup de pouce

03.04.2020

Le canton doit venir en aide aux agriculteurs en cette période de coronavirus.

Le député UDC Ruedi Schläfli demande au gouvernement de tout mettre en oeuvre pour garantir l'auto-approvisionnement en denrées alimentaires et en fourrage.

Il souhaite par exemple que l'Etat permette de produire sur toutes les surfaces agricoles utiles pendant la crise.
Il propose aussi de réquisitionner une main-d'oeuvre locale pour la production maraîchère, alors que les frontières de plusieurs pays ont été fermées pour une durée indéterminée./db

Les deux-roues doivent rester au garage

02.04.2020

Le but est d'éviter les accidents qui entraîneraient davantage de travail pour les secours.

x

Les deux-roues doivent rester au garage

02.04.2020

Les cyclistes et les motards devraient laisser leur deux-roues au garage pour l'instant.

C'est l'appel lancé jeudi par la police fribourgeoise avec l'arrivée des beaux jours et des vacances de Pâques.

Le but est d'éviter une surcharge des services d'urgences en cette période de pandémie./db

Le HFR renforce ses soins intensifs

02.04.2020

L'Hôpital fribourgeois ouvre une unité supplémentaire face à l'augmentation des malades du covid-19.

x

Le HFR renforce ses soins intensifs

02.04.2020

Le nombre de patients atteints du coronavirus en soins intensifs a quintuplé en une semaine au HFR.

Actuellement, 23 personnes y sont prises en charge.

Pour faire face à cette augmentation, l'Hôpital fribourgeois a ouvert une unité supplémentaire dans des locaux de la cardiologie.

Il a également doublé son personnel dans ce service. Ce sont ainsi 240 soignants qui sont mobilisés./db

Fribourg téléphone aux octogénaires

02.04.2020

La Ville tient à joindre ces personnes âgées pour prendre de leurs nouvelles en cette période de crise.

x

Fribourg téléphone aux octogénaires

02.04.2020

Si vous avez plus de 80 ans et vivez à Fribourg, attendez-vous à recevoir un appel de la Ville.

Les services communaux téléphonent aux plus de 1300 personnes de cette tranche d'âge pour prendre de leur nouvelles.

Pour le moment, un quart environ a pu être contactée. La grande majorité dit gérer la situation, et se faire livrer les courses par la famille ou les voisins.

Environ 50 octogénaires du chef-lieu cantonal continuent toutefois à faire leurs achats eux-mêmes.

Les sergents de Ville sont aussi activés, dans le cas où ces personnes âgées ne peuvent pas être atteintes par téléphone.

Fribourg a également adressé 4000 courriers à ses citoyens de plus de 65 ans. /jl

24ème giron sarinois prévu à Lossy annulé

02.04.2020

Après celle de la Gruyère, le coronavirus a raison de la fête des jeunesses sarinoises, prévue du 24 au 28 juin.

x

24ème giron sarinois prévu à Lossy annulé

02.04.2020

Le 24ème giron des jeunesses sarinoises prévu initialement à Lossy du 24 au 28 juin n'aura pas lieu cette année. En raison de la pandémie de coronavirus, l'évènement est repoussé à 2021.

Les organisateurs ne voyaient pas comment construire la place de fête, ni comment recruter les 1'000 bénévoles nécessaires avec la situation actuelle.

La jeunesse d'Estavayer-le-Gibloux qui devait organiser son giron en 2021 renonce à cette organisation et passe son tour. Les jeunesses sarinoises se retrouveront en 2022 à Rossens et en 2023 à Ecuvillens-Posieux. /jv

Coup de pouce à l'accueil extrafamilial

01.04.2020

Le gouvernement soutiendra financièrement ces structures essentielles pour concilier vie familiale et professionnelle.

x

Coup de pouce à l'accueil extrafamilial

01.04.2020

La pandémie menace l'existence des structures d'accueil extrafamilial.

Les crèches et accueils extrascolaires enregistrent des pertes financières importantes puisqu'ils ont dû fermer leur porte à la majorité des usagers.

Ils peuvent néanmoins compter sur le soutien du gouvernement fribourgeois qui prend différentes mesures afin que ces structures puissent être opérationnelles à l'issue de la crise.

Par exemple, la subvention Etat-Employeurs sera versée selon les critères habituels et même si les enfants n'ont pas été gardés./db

Les Passereaux reprennent du service

01.04.2020

Le foyer d'accueil de demandeurs d'asile va rouvrir ses portes à Broc.

x

Les Passereaux reprennent du service

01.04.2020

Moins d'une année après sa fermeture, le foyer des Passereaux, à Broc, rouvrira prochainement.

35 jeunes requérants d'asile, hébergés actuellement à Fribourg, y seront transférés.

La date d'ouverture n'est pas encore fixée. Le personnel est actuellement recruté.

L'Etat a pris cette décision pour tenir compte des recommandations sanitaires liées au coronavirus.

Le but est d'éviter un taux d'occupation trop élevé et de prévoir des zones de quarantaine en cas de besoin.

Pour le moment, aucun demandeur d'asile n'a été diagnostiqué positif au covid-19./db

Image: google earth

Coronavirus: délais administratifs suspendus

01.04.2020

Pour un permis de construire par exemple, les démarches sont mises sur pause pendant un mois.

x

Coronavirus: délais administratifs suspendus

01.04.2020

Les délais administratifs, comme les délais de mise à l'enquête, sont suspendus pendant la période de crise, c'est-à-dire pendant un mois, du 21 mars au 20 avril, le temps que la situation revienne à la normale. Le délai recommencera à courir le 20 avril prochain.

L’OCC (organe cantonal de conduite), qui gère la crise dans le canton, a clarifié ce point ce mercredi.
Objectif : que chaque citoyen puisse avoir suffisamment de temps et de disponibilité pour faire opposition ou recours, dans le cadre d'une procédure de permis de construire ou de validation d'un PAL par exemple.

Bouleversements politiques

Tout comme les votations au niveau fédéral, les scrutins communaux prévus le 17 mai sont annulés. L'OCC l'a aussi rappelé ce mercredi.

Plusieurs communes comme Courtepin, Siviriez ou Neyruz devaient notamment voter sur l'introduction d'un Conseil Général. Les citoyens étaient également appelés à se prononcer sur le projet du Grand Fribourg.

L'OCC a enfin rappelé cette obligation pour les conseils communaux : ils doivent continuer à siéger, même pendant cette période de crise, que ce soit en présentiel (en respectant les normes sanitaires en vigueur et avec un minimum de quatre mètres carrés par personne), ou en visio-conférence.

Dans le cas où des membres de l'exécutif ont démissionné, les conseils communaux peuvent siéger en étant incomplets. /mro

L'armée en renfort dans les hôpitaux

31.03.2020

Environ 100 recrues ont été déployées pour aider le personnel soignant du canton de Fribourg.

x

L'armée en renfort dans les hôpitaux

31.03.2020

L'armée a déployé deux bataillons dans le canton pour venir en aide aux services de santé.

60 militaires en formation ont monté des postes de secours sanitaires à l'extérieur de l'Hôpital, à Fribourg. Ils pourront accueillir environ 100 personnes.

Une trentaine d'autres recrues ont enfilé une blouse blanche. Ils apportent leur appui aux équipes de soignants, en apprenant à reproduire leurs gestes quotidiens pour prendre soins des patients, comme prendre la température ou la tension.

Ces troupes travaillent 24 heures sur 24. Sept jours sur sept, en alternance. Elles seront renforcées mercredi par une dizaine d'autres recrues. /jl

3 millions pour atténuer la crise à Fribourg

31.03.2020

C'est le montant que propose le Conseil communal de la Ville pour aider les secteurs les plus touchés financièrement.

x

3 millions pour atténuer la crise à Fribourg

31.03.2020

La Ville de Fribourg veut mettre de côté 3 millions de francs pour soutenir les secteurs locaux les plus touchés par la crise du coronavirus. L'exécutif proposera ce montant au Conseil général.

Sont concernés notamment les commerçants, artisans, acteurs culturels et associations sportives et sociales. Une cellule de coordination est mise sur pied pour définir les modalités de versement de cette aide financière. /jl

La BCU à domicile

30.03.2020

Depuis sa fermeture, la Bibliothèque cantonale et universitaire permet l’inscription à distance pour son offre culturelle.

x

La BCU à domicile

30.03.2020

Vous ne savez plus quoi lire pour passer le temps, pendant le semi-confinement?

Durant cette période de fermeture, la Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg permet l'inscription à distance à son offre culturelle FreBOOKS:

Ce sont plusieurs milliers de livres numériques en français et allemand, des livres audios et de la musique en streaming.

Toute personne qui ne possède pas encore de carte de lecteur peut s'inscrire en ligne, depuis son domicile, sur le site www.fr.ch/BCU /jl

Plus de 60 infractions aux mesures sanitaires

30.03.2020

La Police cantonale a dû donner des amendes pour non-respect de la règle des rassemblements limités à cinq personnes.

x

Plus de 60 infractions aux mesures sanitaires

30.03.2020

Des Fribourgeois continuent d'enfreindre les mesures de sécurité sanitaires. Même si la grande majorité du canton les respectent, la Police cantonale a dû donner plus de 60 contraventions à ce jour.

Des amendes de 100 à 250 francs pour non-respect de la distance de sécurité de deux mètres,  ou pour des rassemblements de plus de 5 personnes dans l'espace public.

Malgré la diminution du trafic routier, la Police cantonale renforce également ses contrôles de la circulation, pour éviter que des accidents surchargent le personnel de secours. /jl

Le 147 à l'écoute des jeunes

30.03.2020

En cette période particulière, Pro Juventute rappelle que les jeunes peuvent s'adresser au 147 pour toutes leurs questions.

x

Le 147 à l'écoute des jeunes

30.03.2020

Vous êtes jeunes et vous vous sentez seul, mal ou vous avez des questions que vous n'osez poser à personne?

Pro Juventute rappelle lundi dans une nouvelle campagne que la fondation est à l'écoute des plus jeunes grâce au 147. Un coup de téléphone, un mail, un sms ou un message sur le chat et des professionnels vous répondent 24 h sur 24. Chaque jour, Pro Juventute apporte du soutien ou de l'aide à près de 400 personnes. L'offre est gratuite. Les appels sont confidentiels et anonymes.

Et dans le cadre de l'épidémie de coronavirus, les enfants et les adolescents vivent une période particulière, qui peut être source d'inquiétude, de déprime ou de conflits avec leurs familles. Pro Juvente répond donc plus à ce type d'appels et de questions ces dernières semaines.

Une ligne de conseils pour les parents existe aussi. Le numéro est le suivant: le 058'261'61'61. /lsc

Deux patients français à l'HFR

30.03.2020

L'Hôpital fribourgeois a accueilli deux Français atteints du coronavirus. Du matériel en provenance de Chine est attendu.

x

Deux patients français à l'HFR

30.03.2020

L'Hôpital fribourgeois prend en charge deux patients français atteints du coronavirus. Ils font partie des vingt ressortissants répartis dans les différents cantons suisses, que l'ambassadeur de France à Berne, Frédéric Journes, a tenu à remercier dimanche soir dans un tweet. 

Et bonne nouvelle pour l'HFR: l'établissement devrait obtenir du matériel médical en provenance de Chine. Plusieurs avions, dont le premier prévu pour la semaine prochaine, devraient atterrir à Genève avec des masques, des gants, des blouses ou encore des thermomètres qui seront répartis dans les hôpitaux romands et tessinois.

Cette livraison est coordonnée par la Chambre de Commerce Chine-Suisse et la Chambre de commerce, d'industrie et des services de Genève, qui confirment ces livraisons annoncées par la RTS. /lsc

Report du festival BDmania

30.03.2020

Nouvelle manifestation culturelle fribourgeoise victime du coronavirus: le festival BDmania à Belfaux est reporté d'un an.

x

Report du festival BDmania

30.03.2020

Nouvelle manifestation culturelle fribourgeoise victime du coronavirus.

Le festival BDmania est reporté d'un an. La pandémie empêche une préparation sereine, comme l'annoncent les organisateurs sur leur site.

Ils évoquent d'un côté le fait que de nombreux auteurs avaient prévu des nouveautés pour d'autres festivals de bandes dessinées, qui sont annulés. De l'autre, ils mentionnent une recherche de sponsor quasi impossible dans ce contexte économique particulier.

La 15ème édition de BDmania aurait dû se dérouler cet automne. Elle aura donc lieu du 5 au 7 novembre 2021. /kb

Image: bedemania.ch

Une nouvelle hotline Covid-19

29.03.2020

Une permanence téléphonique sera disponible dès le lundi 30 mars afin de répondre aux questions concernant la vie quotidienne.

x

Une nouvelle hotline Covid-19

29.03.2020

L'Organe cantonal de conduite lance une nouvelle permanence téléphonique dès le lundi 30 mars. Objectif: répondre à toutes les questions quotidiennes de la population au sens large sur la pandémie de Covid-19.

Cette ligne téléphonique veut aussi offrir un soutien psychologique à la population fribourgeoise. Elle sera ouverte du lundi au vendredi de 08h00 à 18h00, indique l'Etat de Fribourg. Le samedi et le dimanche, elle reste ouverte aussi, aux mêmes heures, mais fournit uniquement un soutien psychologique.

Cette permanence est ouverte dès lundi 30 mars au numéro: 026 552 60 00. /mpi

Centre spécial coronavirus en Veveyse

27.03.2020

Les locaux de l'ancien hôpital de Châtel-Saint-Denis ont été aménagés pour offrir les protections nécessaires.

x

Centre spécial coronavirus en Veveyse

27.03.2020

Un nouveau centre de consultation ambulatoire spécial Covid-19 est en train de voir le jour en Veveyse. Il devrait ouvrir début avril.

Ce centre accueillera les patients qui ont les symptômes du coronavirus (fièvre, toux, perte de l'odorat notamment) et qui ont été envoyés par leur médecin généraliste.

Cloisons protectrices

Deux étages de l'ancien hôpital de Châtel-Saint-Denis, qui se situent au-dessus du Centre médical de la Veveyse, inoccupés jusqu'ici, ont été aménagés exprès : des cloisons ont notamment été montées pour réduire les risques de contamination, lors des démarches administratives par exemple.

Deux médecins au moins seront là sept jours sur sept, de 8h à 18h. Le centre fonctionnera sur RDV, uniquement, pour ne pas créer de salles d'attente qui augmentent le risque de contamination, comme cela s'est probablement et tragiquement passé en Italie par exemple.

Le personnel soignant sera aussi équipé de façon à ne pas être infecté.

L'objectif de cette filière est aussi de réduire les risques de contamination dans les cabinets des généralistes, qui accueillent une majorité de personnes âgées et donc à risque.

Bel élan de solidarité

Depuis une semaine, les médecins veveysans, soutenus par la Préfecture, l'HFR et la Région Glâne-Veveyse, se sont donc démenés pour transformer les locaux, garantir l'accès à l'électricité, au système informatique, et, surtout, trouver du matériel médical : lits, masques, thermomètres et autres instruments.

Les médecins que Radio Fribourg a contactés témoignent d'un véritable élan de solidarité de la part de tous les professionnels de santé, mais aussi des entrepreneurs de la région.

Un appel aux bénévoles a également été lancé pour recruter des samaritains, il a rencontré un vif succès.

Des filières du même genre devraient voir le jour prochainement dans d'autres lieux du canton. /mro

UCB Farchim produit désormais du désinfectant

27.03.2020

Le groupe pharmaceutique bullois ré-oriente sa production pour répondre aux besoins sanitaires.

x

UCB Farchim produit désormais du désinfectant

27.03.2020

UCB Farchim ré-oriente une partie de sa production pour pouvoir fabriquer du désinfectant hydroalcoolique sur son site de Bulle.

L'entreprise pharmaceutique
devrait pouvoir en fabriquer plusieurs tonnes dans les prochaines semaines.

Objectif : répondre aux besoins du canton dans cette période de crise sanitaire, alors que le désinfectant vient souvent à manquer.

UCB Farchim a déjà produit 4'000 litres de solution hydroalcoolique, qui ont été acheminés jeudi soir à la Haute Ecole d'ingénierie et d'architecture de Fribourg, pour y être conditionnés en petits contenants.

Deux employés contaminés et guéris

On le rappelle, UCB Farchim avait été l'une des premières entreprises à avoir été confrontées de très près au coronavirus : fin février, deux employés avaient été contaminés par le virus. Un technicien gruérien d'une trentaine d'années avait été infecté après un voyage en Lombardie. Il avait transmis le coronavirus à l'un de ses collègues en allant lui rendre visite.

Une quinzaine d'employés de la société bulloise avaient été placés en quarantaine pendant deux semaines. Tous avaient pu reprendre leur travail normalement à la mi-mars. /mro

EMS fribourgeois: situation encore calme

27.03.2020

Une cinquantaine de cas de Covid-19, avérés ou suspects, recensés à ce jour sur plus de 2'800 résidents.

x

EMS fribourgeois: situation encore calme

27.03.2020

Une cinquantaine de cas de Covid-19, avérés ou suspects, dans les EMS fribourgeois.

C'est le chiffre, relativement bas, articulé vendredi par les autorités cantonales et les professionnels de la santé. Précisons que les Etablissements médico-sociaux comptent plus de 2'800 résidents en tout.

Les mesures prises semblent donc assez efficaces pour le moment. Non seulement les visites de proches sont suspendues, mais les cas confirmés ou suspects sont placés en confinement total dans leur chambre.

D'autres dispositions sont en cours de réalisation, notamment la désignation d'un unique médecin répondant par établissement, pour faciliter la communication et la prise de décision.

Et depuis mercredi, des civilistes sont engagés dans les institutions qui le souhaitaient. Ils ont pour tâches, entre autres, de conduire les résidents à leur rendez-vous médicaux, de nettoyer les locaux ou encore de distraire les personnes âgées. /scg

Hotline pour les seniors à Bulle

27.03.2020

La commune met sur pied une ligne téléphonique directe pour les 65 ans et plus, dès lundi au numéro 026 919 18 08.

x

Hotline pour les seniors à Bulle

27.03.2020

La Ville de Bulle prend soin de ses aînés...

La commune a mis sur pied une ligne téléphonique directe pour les 65 ans et plus, qui n'ont parfois pas accès aux outils d'information actuels.

Les autorités précisent que cette hotline s'adresse aussi aux personnes à risque confinées à leur domicile et sera active dès lundi au numéro 026 919 18 08.

Toujours en Gruyère, concernant les manifestations, l'édition 2020 de Festycharme, qui devait avoir lieu du 10 au 12 juillet à Charmey, est annulée en raison du coronavirus.

Ses organisateurs planifient la 9e édition pour juillet 2021.

Les TPF renoncent également à leurs trains rétro, fondue et sushi, pour cette saison. /it

Image : Ville de Bulle

Les saisonniers étrangers agricoles manquent

26.03.2020

Fermeture des frontières, rapatriement de ressortissants... la crise sanitaire touche aussi le monde agricole, qui se prépare.

x

Les saisonniers étrangers agricoles manquent

26.03.2020

La crise sanitaire fait craindre une pénurie de main-d'oeuvre dans l'agriculture.

Chaque année, 20'000 saisonniers étrangers travaillent dans des exploitations suisses, dont des fribourgeoises.

Problème : avec la fermeture des frontières, les Français ou les Italiens ne sont plus autorisés à venir en Suisse.

D'autres pays comme la Pologne ou la Roumanie ont rapatrié leurs ressortissants. Les manques se font aussi sentir dans les exploitations fribourgeoises, selon l'Union suisse des paysans (USP).

Mise en relation par le web

Alors pour pallier le manque de travailleurs, l'USP vient de lancer une plate-forme, Agrix.ch, qui aide les agriculteurs à trouver de la main-d'oeuvre suisse notamment.

Des volontaires ou des personnes intéressées qui travaillent dans la restauration ou le tourisme, et qui ne peuvent plus exercer leur métier en ce moment, sont donc mis en relation avec les agriculteurs qui cherchent des bras.

La récolte des asperges va débuter, il y aura ensuite les fraises, puis les travaux dans les vignes et dans l'arboriculture. /mro

 

Deux personnes retrouvées mortes à Sorens

26.03.2020

Il s'agit d'un homme et de son fils, tous deux domiciliés dans le canton de Vaud.

x

Deux personnes retrouvées mortes à Sorens

26.03.2020

Une tragédie s'est joué dans la commune gruérienne de Sorens.

Deux Vaudois, un homme de 47 ans et son fils âgé de 23 ans, ont été retrouvés morts dans un chalet d'alpage de Sorens, dans le canton de Fribourg, après d'importantes recherches menées par la police. Tous les deux étaient portés disparus depuis mercredi.

L'homme et son fils ont probablement été abattus par une arme à feu, indique la police fribourgeoise ce jeudi.

L'auteur présumé, un homme de 30 ans, a été arrêté. Il a reconnu son implication dans ce drame.

Une enquête est ouverte pour tenter d'établir les circonstances exactes du drame. /mro

COVID-19: l'entre-aide veveysanne s'organise

26.03.2020

Un site web recense toutes les actions solidaires de la région.

x

COVID-19: l'entre-aide veveysanne s'organise

26.03.2020

La Veveyse fait front commun contre le coronavirus. La Préfecture et le Réseau Santé et Social du district ainsi que les neuf communes qui le composent ont mis en place un site web spécial pour recenser toutes les actions de solidarité de la région.

Ce site est destiné à mettre en relation les demandeurs d'aide et les bénévoles. Pour les personnes qui ne disposent pas d'internet, un numéro à composer: 021/948 61 61. /jv

Fribourg: les sages-femmes lancent un appel

26.03.2020

Pour assurer le suivi post-partum et éviter une propagation du coronavirus, elles recherchent urgemment du matériel.

x

Fribourg: les sages-femmes lancent un appel

26.03.2020

Les sages-femmes fribourgeoises lancent un appel au don de matériel pour faire face au COVID-19.

Alors que les maternités et les maisons de naissances du canton réduisent le temps de séjour dans l'établissement après une naissance, les sages-femmes indépendantes se retrouvent en première ligne pour le suivi post-partum.

Afin d'éviter toute transmission du coronavirus, elles ont urgemment besoin de balances/pèse-bébés, blouses/sur-blouses (idéalement jetables, voire lavables), surchaussures, lunettes de protection, masques et gants.

Si vous voulez les soutenir, vous pouvez déposer votre contribution à la maison de naissance Le Petit Prince, Route du Petit-Moncor 1D, à Villars-sur-Glâne.

Pour les balances, indiquez votre nom et votre adresse et elles vous seront restituées désinfectées. /jv

Enfants et structures d'accueil

26.03.2020

Le canton de Fribourg donne des précisions quant aux parents qui sont prioritaires pour bénéficier de l'accueil extrafamilial.

x

Enfants et structures d'accueil

26.03.2020

Alors qu'il faut rester le plus possible à la maison à cause de la pandémie, qui peut placer ses enfants dans des structures d'accueil? Le canton de Fribourg donne quelques précisions.

Sont prioritaires les familles sans autre solution qu'une garde par des personnes à risques et dont au moins un des parents travaille dans le domaine de la santé, de la sécurité, de l'enseignement, des institutions socio-éducatives, de l'approvisionnement de la population en biens et services vitaux ainsi que d'autres domaines essentiels au bon fonctionnement de la société. Sont aussi concernés les parents séparés, divorcés, célibataires et vivants seuls.

L'Etat encourage également les entreprises actives dans l’approvisionnement à organiser des structures d'accueil pour leur personnel sans solution de garde. /jv

Pas de distanciation sociale dans les foyers

25.03.2020

Plusieurs associations demandent au canton de prendre des mesures pour éviter une promiscuité potentiellement dangereuse.

x

Pas de distanciation sociale dans les foyers

25.03.2020

Des organisations de défense des droits des migrants, et notamment le collectif Poya solidaire, interpellent le canton depuis plusieurs jours.

Elles déplorent que dans le foyer de la Poya notamment, qui héberge actuellement une cinquantaine de requérants d'asile qui ont été déboutés, les normes sanitaires et les préconisations des autorités ne sont pas respectées.

Selon elles, cela fait courir un risque aux résidents, mais aussi à la société toute entière.

Ces personnes-là vivent dans une promiscuité extrême. Les migrants que RadioFR a contactés en témoignent : cinq à six hommes dans une toute petite chambre ; une douche pour une dizaine de personnes ou encore une cuisine pour 30.

Le collectif Poya solidaire demande donc au canton depuis plusieurs jours d'agir.

Plusieurs pistes envisagées

Au Service de l'action sociale, on reconnaît en substance que la situation n'est pas convenable, que les équipes travaillent d'arrache-pied pour trouver des solutions pour pouvoir réduire le nombre de personnes par chambre.

Mais le chef de service ne donne aucune précision supplémentaire, ni sur le calendrier, ni sur les modalités.

Jean-Claude Simonet assure simplement que plusieurs pistes sont envisagées et souligne que pour réduire les risques de contamination, des rotations ont été instaurées afin de réduire l'encombrement des espaces communs du foyer, ou encore, que l'obligation de se présenter au service de la population et des migrants a été temporairement levée afin de réduire les déplacements non nécessaires. /mro

Image: OFSP

Prolongation d'un mois pour Schumacher

25.03.2020

Le relieur de Schmitten continuera à faire travailler une cinquantaine de personnes jusqu'à fin avril.

x

Prolongation d'un mois pour Schumacher

25.03.2020

A Schmitten, l'entreprise Schumacher peut continuer à employer temporairement 50 personnes. Le relieur a précisé à RadioFR qu'il poursuivra son activité de production le mois prochain encore.

Schumacher est en contact avec des investisseurs potentiels. Mais compte tenu de la situation incertaine du moment à cause du coronavirus, il n'a pas voulu en dire plus.

A cause de difficultés financières, il avait initialement annoncé le licenciement de plus de 80 collaborateurs pour la fin du mois de mars. /jv

600 membres de la PC mobilisés dans le canton

25.03.2020

La Protection civile pourrait, si nécessaire, maintenir son engagement au moins trois mois pour soulager le système sanitaire.

x

600 membres de la PC mobilisés dans le canton

25.03.2020

Bientôt, 600 membres de la Protection civile soutiendront la lutte contre le coronavirus dans le canton de Friboug. Ils sont déjà 300 à avoir été engagés sur le terrain, sur les sites du HFR de Villars-sur-Glâne, Tavel et Riaz, ainsi que plusieurs EMS. Dimanche ils seront deux fois plus.

Parmi leurs missions: trier les patients à l'entrée des sites hospitaliers, informer ou encore remplir des tâches administratives.

Si la crise devait durer, un système de rotation serait mis en place avec 400 personnes supplémentaires qui n'ont pour l'instant pas été appelées. /jv

Image: Protection civile

Grand Conseil: session extraordinaire en août

25.03.2020

Pour compenser la session de mars qui a dû être annulée en raison du coronavirus.

x

Grand Conseil: session extraordinaire en août

25.03.2020

Pour remplacer la session du Grand Conseil qui aurait dû se tenir fin mars et qui a été annulée en raison du coronavirus, les députés fribourgeois se réuniront en session extraordinaire juste après les vacances d'été.

Ils siègeront du 18 au 21 août précisément. Le Bureau du Grand Conseil l'annonce ce mercredi.

Lors de cette session de mars, les députés devaient notamment se pencher sur le dossier sensible de la réforme de la Caisse de pension du personnel de l'Etat.

Quant aux sessions suivantes, prévues en mai et en juin, il est encore trop tôt, selon le Bureau du Grand Conseil, pour se prononcer pour un maintien ou un report. /mro

Plus besoin d'appuyer pour traverser

25.03.2020

Fribourg met ses feux en mode automatique, pour que les piétons ne touchent plus les boutons, par sécurité sanitaire.

x

Plus besoin d'appuyer pour traverser

25.03.2020

Vous ne devrez plus appuyer sur les boutons pour traverser la route à Fribourg.

Dès mercredi, en fin de journée, la majorité des carrefours et passages piétons du chef-lieu cantonal passent soit en feux clignotant oranges, soit en alternance automatique entre passage des véhicules et des piétons.

Une mesure temporaire, prise par le Conseil communal, pour éviter le contact des passants avec les boutons poussoirs, et limiter la propagation du Covid-19.

Font exceptions à la règle les carrefour Vieux-Chênes, Chassotte et Beaumont, où il faudra toujours demander la priorité en appuyant sur un bouton, par mesure de sécurité. /jl

Tout pour valider le CFC

25.03.2020

Le Service de la formation professionnelle du canton veut que les apprentis puissent valider leur formation cette anée.

x

Tout pour valider le CFC

25.03.2020

Les apprentis fribourgeois doivent pouvoir terminer leur CFC cette année. C'est la volonté du Service de la formation professionnelle du canton de Fribourg.

Il a fait le point mercredi sur la situation particulière que vivent les jeunes du canton en formation professionnelle.

Il précise que pour l'heure, les examens finaux sont suspendus, mais qu'il cherchent une solution.

Le canton rappelle aussi que le jour de cours habituel doit être accordé par l'entreprise pour que l'apprenti puisse faire ses devoirs et ses travaux.

5 entreprises sur 6 touchées par coronavirus

25.03.2020

Sans retour à la normale d'ici juin, la situation pourrait devenir critique pour un grand nombre de firmes fribourgeoises.

 

x

5 entreprises sur 6 touchées par coronavirus

25.03.2020

Dans le canton de Fribourg, 5 entreprises sur 6 subissent des répercussions négatives liées à la pandémie de coronavirus. Une firme sur deux évoque aussi de possibles problèmes de liquidités. Ces données ressortent d'une enquête menée à la mi-mars par l'Observatoire fribourgeois de l'économie.

Publiés aujourd'hui, les résultats de cette enquête nous apprennent aussi que malgré le chômage partiel, 7 entreprises sur 10 estiment que cette situation pourrait entraîner à terme une baisse du nombre de leurs employés. Un tiers des entreprises indiquent aujourd'hui devoir recourir au chômage partiel.

Les répercussions sur les entreprises dépendront du temps que dure la crise. Les firmes sondées estiment que la situation deviendrait critique à large échelle, s'il n'y a pas de retour à la normale dès le mois de juin. Dans ce cas, les pertes pourraient être limitées grâce à un effet de rattrapage, mais toutes les entreprises n'en bénéficieront pas. /LSC

Fribourg ouvre une hotline communale

24.03.2020

Les habitants peuvent poser des questions sur la garde d'enfants ou l'ouverture des guichets administratifs.

x

Fribourg ouvre une hotline communale

24.03.2020

Le temps passe, la pandémie grandit et les mesures de restriction évoluent très vite...

Pour répondre aux questions que ses habitants se posent sur la garde d'enfants, l'ouverture des guichets administratifs, les déchets ou les commerces, la ville de Fribourg vient de mettre en place une hotline communale.

Le numéro 026 351 70 00 est accessible du lundi au vendredi, de 8h à 17h. /kb

Les communes se soucient de leurs aînés

24.03.2020

Vous avez plus de 65 ans, vous habitez Estavayer? La commune veut savoir comment vous allez!

x

Les communes se soucient de leurs aînés

24.03.2020

Vous avez plus de 65 ans, vous habitez Estavayer? Vous avez dû recevoir une lettre de la commune, vous demandant de la recontacter par téléphone.

Un moyen pour le personnel communal de savoir comment se portent ses séniors en ce moment, et s'ils ont besoin d'aide pour des courses, un trajet à la déchetterie ou promener un chien.

Environ 20% de ceux qui ont déjà appelé ont demandé un coup de main.

Les personnes ont ensuite été mises en relation avec des bénévoles, des jeunes des sociétés de jeunesse et des volontaires membres du groupe Facebook d'entraide d'Estavayer. /kb

COVID-19: les communes peuvent aussi punir

24.03.2020

Si l’interdiction de rassemblement de plus de 5 personnes dans l’espace public n'est pas respectée.

x

COVID-19: les communes peuvent aussi punir

24.03.2020

Les communes fribourgeoises peuvent aussi distribuer des amendes, si la règle du rassemblement d'un groupe de 5 personnes n'est pas respectée.

Le Conseil d'Etat vient d'élargir cette compétence à 12 grosses communes du canton. 

Fribourg, Marly, Morat, Estavayer, Romont, Bulle, Châtel-St-Denis, Villars-sur-Glâne, Givisiez, Corminboeuf, Granges-Paccot et Matran pourront jusqu’à nouvel ordre punir les personnes qui contreviendraient à l’interdiction de rassemblement de plus de 5 personnes dans l’espace public.

Des agents de la police communale ont été formés à cet effet. Pour rappel, les amendes peuvent aller de 100 à 250 francs. /kb

Les artisans fribourgeois au combat

23.03.2020

Face à la crise, les boulangers, restaurateurs et vignerons fribourgeois ne restent pas les bras croisés.

x

Les artisans fribourgeois au combat

23.03.2020

Gardons le moral! C'est le message qu'ont voulu faire passer les artisans boulangers-confiseurs en proposant des produits spéciaux: un pain en forme de coeur, ou encore le tiramsu italien revisité qui signifie littéralement "Remonte-moral".

Le but est de montrer qu'ils s'unissent en ces temps difficiles. Pour montrer également à leurs clients qu'ils proposent des produits de qualité, malgré ce contexte économique compliqué.

De leur côté, Ben et Léo en collaboration avec les frères vignerons Fabrice et Stéphane Simonet lancent la "cuvée des copains".

Le but est d'acheter du vin pour soutenir les petites entreprises et indépendants du secteur de la restauration.

D'ici la fin de la semaine, une association à but non lucratif sera créée pour instaurer une plateforme de solidarité.

Cette initiative a reçu le soutien de Fri Up, l'organe de soutien à la création d'entreprises dans le canton de Fribourg. /kb

Liebherr ferme momentanément boutique à Bulle

23.03.2020

A cause de la pandémie, la direction du groupe a pris cette décision, valable jusqu'au 5 avril au moins.

x

Liebherr ferme momentanément boutique à Bulle

23.03.2020

Liebherr ferme momentanément son site de production bullois. L'entreprise, spécialisée notamment dans les machines de chantier, a pris cette décision à cause de la pandémie, qui paralyse ses activités.

La fermeture a débuté lundi soir et est valable jusqu'au 5 avril.

Raison invoquée: ses fournisseurs et ses clients sont encore plus fortement touchés par le coronavirus qu'il y a une semaine. La direction de Liebherr décidera de la réouverture ou non du site le 6 avril prochain, en fonction de l'évolution de la situation. /jv

Fribourg: hotline pour les habitants

23.03.2020

La ligne a été mise en place par la commune pour répondre aux questions des habitants de la commune sarinoise.

x

Fribourg: hotline pour les habitants

23.03.2020

En pleine crise de COVID-19, la Ville de Fribourg met en place une hotline communale pour répondre aux questions de ses habitants.

Un numéro à retenir: le 026/351 70 00. La ligne est ouverte du lundi au vendredi, de 08h00 à 17h00.

Ses objectifs: assurer le bien-être de sa population et proposer des conseils pour orienter vers les services adéquats.

Et le site internet de la cité des Zaehringen recense les initiatives privées lancées pour faire face à la pandémie. Toutes les infos sur www.ville-fribourg.ch /jv

Gruyère: Rencontres des Jeunesses reportées

23.03.2020

Les 36ème RJG auront lieu en juillet 2021 à Charmey.

x

Gruyère: Rencontres des Jeunesses reportées

23.03.2020

Les Rencontres des Jeunesses Gruériennes sont annulées cet été. Elles sont reportées à l'été 2021.

Le comité d'organisation a annoncé cette décision lundi en raison de la pandémie de coronavirus. La mise sur pied de la fête est en effet impossible, avec les restrictions actuelles.

Les organisateurs souhaitent aussi assurer la sécurité des 25'000 visiteurs, bénévoles et partenaires attendus.

Le rendez-vous ne tombe toutefois pas à l'eau. L'évènement aura toujours lieu à Charmey, mais en 2021.

Dans les autres districts, aucune décision n'a encore été prise pour le moment. Les organisateurs des girons de Lussy, Lossy, Granges et Cheiry sont bien sûr en train d'étudier la situation. Les décisions devraient tomber ces prochaines semaines. /LSC

Le canton recourt à l'armée et aux amendes

20.03.2020

Pour lutter contre le coronavirus, Fribourg demande l'aide des militaires et autorise les policiers à distribuer des amendes.

x

Le canton recourt à l'armée et aux amendes

20.03.2020

Les policiers distribueront dès samedi des amendes, si les règles pour lutter contre la pandémie ne sont pas respectées.

Sont concernés les rassemblements de plus de 5 personnes dans l'espace public, et les commerces qui ne respectent pas les règles sanitaires, comme les distances de sécurité entre clients.

Le Conseil d'Etat fribourgeois a aussi indiqué vendredi soir aux médias qu'il fait appel à l'armée.

Les soldats devront apporter, dès la semaine prochaine, leur appui dans le domaine des transports, de la sécurité. L'armée devrait aussi mettre, si possible à disposition, des infirmiers et des ambulanciers.

Du côté de la protection civile, 350 hommes seront mobilisés. Ils arriveront en renfort dans les EMS et au HFR. /jl

Covid-19: les indépendants seront soutenus

20.03.2020

Les indépendants pourront être indemnisés. Les apprentis et les travailleurs temporaires pourront toucher le chômage partiel.

x

Covid-19: les indépendants seront soutenus

20.03.2020

Les indépendants, touchés par la pandémie de coronavirus, pourront être indemnisés dans certains cas: mise en quarantaine, garde des enfants ou fermeture de leurs établissements en raison des mesures prises par le Conseil fédéral. Les indemnisations se feront sur le modèle des allocations pour perte de gain. Ils pourront toucher 80% de leur salaire, mais maximum 196 francs par jour.

Les travailleurs temporaires, ceux engagés pour une durée déterminée, les apprentis, les associés d'une SARL ou leur conjoints ou conjointe engagés dans l'entreprise auront aussi le droit au chômage partiel. Ces mesures ont été annoncées hier vendredi par le Conseil fédéral et saluées par le canton de Fribourg.

Le Service public de l'emploi a déjà reçu 1800 demandes de réduction de l'horaire de travail. Il en a accordé pour l'instant 300. La Caisse de compensation du canton de Fribourg, qui prendra en charge les demandes des indépendants, s'attend à en recevoir 8'000. /LSC

Vous pensez avoir le coronavirus?

20.03.2020

Voici les règles à respecter si vous êtes atteints de symptômes grippaux.

x

Vous pensez avoir le coronavirus?

20.03.2020

La règle numéro UN: restez à la maison et évitez tout contact!

La première chose que vous pouvez faire en cas d'inquiétude, c'est appeler votre médecin traitant. S'il ne répond pas ou que vous n'en avez pas, il faut vous adresser à la hotline du HFR (084 026 1700).

Si la hotline est débordée, vous avez aussi la possibilité d'aller dans une filière coronavirus, soit à la permanence médicale à Fribourg qui sera ouverte 24 heures sur 24, soit à Riaz ou à Tavel.

Elles seront mises en place dès mardi. Des médecins vous y examineront, et vous renverront à la maison, ou pour les cas plus graves, au HFR.

Pour la Broye fribourgeoise, il y a possibilité de se rendre au HIB ou au CUBE à Payerne.

Pour les enfants, il faut d'abord appeler le pédiatre, ensuite la hotline du HFR et en dernier recours, on peut se rendre aux urgences pédiatriques du HFR. /lsc

Les déménagements restent autorisés

20.03.2020

Malgré le coronavirus, le canton de Fribourg autorise les déménagements, avec le respect des règles de sécurité.

x

Les déménagements restent autorisés

20.03.2020

Si vous devez déménager ces prochains jours, vous vous êtes peut-être posé la question: est-ce que ce sera possible ou non?

Le canton de Fribourg fait savoir vendredi que vous êtes autorisés à le faire, tant que le confinement n'est pas ordonné.

Et mesure exceptionnelle: vous aurez aussi le droit de déménager ce dimanche.

Il faut bien sûr respecter toutes les règles sanitaires: distance sociale, lavage des mains régulier, et cinq personnes au maximum. /lsc

Covid: HFr et cliniques ne font plus qu'un

20.03.2020

La Clinique générale va fermer dès lundi. L'Hôpital Daler est aussi largement réquisitionné.

x

Covid: HFr et cliniques ne font plus qu'un

20.03.2020

"C'est une guerre contre le virus! Un tsunami va nous arriver dessus!"

Voilà les mots prononcés ce vendredi par les différentes autorités lors d'une conférence de presse sur la pandémie de coronavirus. Et pour y faire face, les hôpitaux se réorganisent totalement et ne font plus qu'un! Ils sont tous unis dans un plan d'action qui a déjà débuté.

Un plan en 3 phases

Dès mardi, la permanence médicale de Fribourg sera ouverte 24 heures sur 24h. Des tentes seront installées pour trier les malades, avec une filière pour les patients atteints du coronavirus, et une seconde pour les autres malades. Des tentes de triages seront également installées à Tavel et à Riaz, où les médecins de famille viendront en renfort.

La Clinique générale, elle, fermera ses portes, pour venir en renfort au HFR. qui se prépare à accueillir un afflux de patients atteints du coronavirus... avec un défi: avoir assez de personnel, de lits et de matériel pour les soins intensifs. Quant aux opérations urgentes, mineures, elles se feront à l'Hôpital Daler.

Mais ce n'est que la première étape du plan d'action. Si les cas de coronavirus se multiplient, alors tous les accouchements seraient redirigés vers l'Hôpital Daler.

Enfin, 3ème et ultime étape: toutes les opérations orthopédiques et traumatologiques se feraient non plus au HFR mais à l'hôpital Daler. Nous sommes aujourd'hui dans la phase 1. Impossible de dire si et quand la phase 2 arriveront. Cela dépendra de l'évolution de la pandémie.

L'Hôpital fribourgeois se prépare au pire

Il a déjà augmenté le nombre de lits disponibles aux soins intensifs. De douze, il est passé à 28 lits. Il espère pouvoir en mettre sur pied une cinquantaine au plus tard d'ici deux semaines.

Mais alors que le nombre de cas double tous les 3 jours, ce ne sera peut-être pas suffisant. C'est la mise en garde faite hier par les autorités qui ont évoqué une "guerre contre le virus". Il faut donc absolument que l'ensemble de la population respecte les recommandations: distance sociales, lavages des mains et surtout rester à la maison.

Vendredi soir, 20 personnes étaient hospitalisées après avoir contracté le coronavirus, 6 aux soins intensifs. /lsc

L'année doit compter pour les élèves

20.03.2020

Le gouvernement fribourgeois fait le point après cette première semaine d'école à distance.

x

L'année doit compter pour les élèves

20.03.2020

De l’école obligatoire au collège, les établissements scolaires fribourgeois s’organisent pour continuer l’enseignement à distance.

La direction de l’instruction publique a fait part vendredi de son objectif premier : éviter à tout prix une année blanche pour les élèves.

Au vu des mesures prises par le Conseil fédéral, elle a par ailleurs décidé d’annuler les tests de passage du degré primaire à celui du secondaire. Le canton réfléchit à une solution pour pallier cette procédure.

Les examens d’admission à l’école de commerce et l’ECG sont eux aussi annulés. /fa

Rassemblements de + de 5 personnes interdits

19.03.2020

Le canton clarifie les règles dictées par la Confédération pour lutter contre le coronavirus.

x

Rassemblements de + de 5 personnes interdits

19.03.2020

Les rassemblements de plus de 5 personnes sont interdits dans le canton de Fribourg. Le gouvernement clarifie les différentes règles et restrictions dictées par la Confédération pour enrayer la propagation coronavirus.

La limite est donc désormais claire. Et les habitants qui ne la respectent pas risquent une amende de 100 francs. Ils pourront aussi être dénoncés au Ministère public et écoper d'amendes plus importantes.

Les autorités serrent la vis après avoir vu trop de Fribourgeois braver les restrictions et se réunir en étant nombreux, pour un pique-nique ou dans les skatepark.

Des exceptions à ce seuil de 5 personnes sont bien sûr prévues pour les familles nombreuses ou les réunions privées absolument nécessaires.

Les règles de distance doivent par contre à tout prix être respectées. /mro-jl

Magasins d'alimentation ouverts de 6h à 20h

19.03.2020

En raison de la pandémie, ils pourront prolonger leurs horaires d'ouverture pour mieux gérer l'afflux des clients.

x

Magasins d'alimentation ouverts de 6h à 20h

19.03.2020

En raison du coronavirus, les horaires d'ouverture des magasins d'alimentation fribourgeois sont étendus de 06h00 à 20h00. La mesure décidée jeudi par le Conseil d'Etat est valable dès vendredi 20 mars et s'applique du lundi au samedi, à l'exception des jours fériés.

En période de pandémie, elle vise à mieux répartir les flux de clientèle dans les commerces. Les magasins sont responsables de gérer le nombre de clients et doivent organiser des files d'attente pour éviter les contacts.

Prévues pour l'instant jusqu'au 19 avril, ces nouvelles mesures pourront être prolongées si nécessaires. /jv

Liebherr, victime collatérale du COVID-19

19.03.2020

A cause de la pandémie, l'entreprise basée à Bulle veut diminuer de 70% son volume de travail.

x

Liebherr, victime collatérale du COVID-19

19.03.2020

Liebherr recourt au chômage partiel. En raison du coronavirus, son site bullois, qui fabrique notamment des moteurs pour ses machines de chantier, prévoit de diminuer de 70% son volume de travail.

La pandémie affecte la capacité de ses fournisseurs à lui livrer le matériel nécessaire pour ses activités. Ses clients ont également des difficultés à recevoir sa marchandise.

Depuis une semaine déjà, une partie de ses collaborateurs travaillent depuis chez eux. En fonction de l'évolution de la situation, Liebherr n'exclut pas d'étendre ces mesures. /jv

L'HFR recherche des volontaires

19.03.2020

Pour faire face au coronavirus, le HFR recherche des volontaires, notamment formés dans le domaine des soins.

x

L'HFR recherche des volontaires

19.03.2020

Jeudi en fin de journée, 200 personnes avaient déjà répondu à un appel du HFR aux bénévoles, lancé 24 heures plus tôt.

L'appel, qui vise à lutter contre la pandémie, a été lancé sur le site web de l'Hôpital fribourgeois. Il s'adresse à tous les volontaires.

Très heureux de ce résultat, le HFR nous a indiqué encore rechercher des personnes formées dans le domaine sanitaire, en particulier en médecine interne et en soins intensifs.

Toute personne intéressée peut écrire à l'adresse suivante: jobs_covid(at)h-fr.ch. Retrouvez tous les détails ici. /jv

Les TPF adaptent leur horaire

19.03.2020

Les Transports publics fribourgeois vont diminuer leurs prestations sur l'ensemble de leur réseau à cause du COVID-19.

x

Les TPF adaptent leur horaire

19.03.2020

Adaptation de l'horaire sans précédent sur l'ensemble du réseau TPF. En raison du coronavirus, les Transports publics fribourgeois annoncent plusieurs changement.

Pour son réseau ferroviaire, une cadence horaire sera appliquée tous les jours de la semaine dès ce samedi, y compris les week-ends, sur les RegioExpress Bulle-Fribourg, la S20 Fribourg-Neuchâtel, la S50 Bulle-Palézieux, la S51 Bulle-Montbovon et la S60 Bulle-Broc-Fabrique.

Le réseau des bus TPF est également impacté. Dès lundi prochain, un nouvel horaire réduit entrera en vigueur: l'horaire du samedi avec une desserte complémentaire sera appliqué sur l'ensemble des lignes de bus tous les jours de la semaine. Les samedis et dimanches, c'est l'horaire standard qui reste appliqué, avec toutefois quelques adaptations pour les courses en soirée.

Les navettes automatisées de la ligne 100 à Marly, ainsi que toutes les lignes de bus de nuit sont quant à elles supprimées.

Toutes ces mesures s'appliquent jusqu'à nouvel avis et peuvent évoluer en fonction de nouvelles décisions prises par la Confédération et les CFF. Les voyageurs sont invités à consulter l'horaire en ligne avant tout déplacement. /jv

L'Agglo soutient la culture

19.03.2020

Malgré la pandémie, l'Agglo de Fribourg maintient son enveloppe de près de 2,2 millions de francs de subventions pour 2020.

x

L'Agglo soutient la culture

19.03.2020

Face à la pandémie, l'Agglo de Fribourg maintient ses près de 2,2 millions de francs de subventions à la culture.

Son comité a décidé de garantir cette enveloppe pour les animations culturelles prévues cette année, qu'elles soient annulées ou repoussées à une date ultérieure.

En fonction des difficultés financières futures que pourraient rencontrer leurs bénéficiaires, l'Agglo pourra évaluer leur cas afin éventuellement de leur venir en aide. /jv

Coronavirus: un premier décès dans le canton

19.03.2020

La personne, âgée d'une septantaine d'années, était hospitalisée depuis plusieurs jours après avoir contracté le COVID-19.

 

x

Coronavirus: un premier décès dans le canton

19.03.2020

Le canton de Fribourg a enregistré mercredi le premier décès d'une personne hospitalisée après avoir contracté le coronavirus.

Il s'agit d'une personne à haut risque. Elle était âgée d'une septantaine d'années et souffrait notamment d'une maladie pulmonaire.

A ce stade, 5 personnes sont hospitalisées aux soins intensifs dans le canton de Fribourg, selon la Directrice de la santé Anne-Claude Demierre.

En Suisse, le dernier bilan de l'Office fédéral de la santé publique fait état de 21 décès et de plus de 3'000 personnes contaminées. /lsc

Fribourg: pas de suspension des chantiers

19.03.2020

Interpellé par les syndicats et le patronat, le gouvernement fribourgeois ne va pas stopper les chantiers pour le moment.

 

x

Fribourg: pas de suspension des chantiers

19.03.2020

Les chantiers ne s'arrêteront pas pour le moment dans le canton de Fribourg. C'était la demande des syndicats et du patronat car dans la plupart des cas, les normes d'hygiène et de distance ne peuvent pas être respectées. Ils ont interpellé ce mercredi le Conseil d'Etat fribourgeois à ce sujet. Mais ce dernier ne donnera pas suite à leur appel.

C'est la Confédération qui doit commander. On ne peut pas avoir 26 solutions cantonales, nous a expliqué le conseiller d'Etat en charge de l'économie, Olivier Curty. Fribourg ne suivra donc pas Genève et Vaud qui ont pris la décision de suspendre les chantiers, tous pour le canton de Genève, ceux où les normes de l'OFSP ne peuvent pas être respectées pour le canton de Vaud.

La Confédération qui a tranché ce jeudi : les chantiers ne doivent pas être suspendus, disent les autorités fédérales. Selon elles, les entreprises de construction peuvent mettre en oeuvre les recommandations du Conseil fédéral, ce que démentent les organisations syndicales et patronales fribourgeoises.

La direction de l'Economie rappelle toutefois qu'une demande de réduction de l'horaire de travail peut être déposée si les prescriptions sanitaires ne peuvent pas être respectées sur les chantiers, car c'est bien entendu la santé des collaborateurs qui doit primer. /lsc-mro

Covid-19: Fribourg débloque 50 millions

18.03.2020

La somme servira notamment aux entreprises, afin qu'elles puissent obtenir des prêts et avoir les liquidités nécessaires.

x

Covid-19: Fribourg débloque 50 millions

18.03.2020

Face à l'inquiétude qui monte chez les entrepreneurs, le gouvernement fribourgeois débloque une première enveloppe financière de 50 millions de francs. Il l'a annoncé ce mercredi après-midi.

La somme servira notamment à garantir des prêts auprès des banques (prêts d'un maximum de 50'000 francs) pour les entreprises qui manquent de liquidités.

Des coachs financiers pourront aider les sociétés à monter leur dossier de cautionnement.

Le canton assure aussi qu'il versera les subventions promises aux manifestations sportives ou culturelles qui ont été annulées ou reportées à cause du coronavirus, et pour lesquelles des frais ont déjà été engagés.

 

Des gestes en faveur des indépendants et des acteurs culturels

De plus, le gouvernement fribourgeois s'engage à étudier la possibilité d'un soutien financier direct aux entreprises, y compris en faveur des indépendants qui ne pourraient pas bénéficier de mesures de RHT (réduction des horaires de travail) ou d'autres mesures de soutien fédéral.

Pour aider les entreprises à faire face à cette période difficile, il autorise enfin la Direction des finances à statuer sur les reports de paiement de l'impôt cantonal pouvant aller jusqu'à 90 jours. Il demande aussi aux différents services de faire preuve de souplesse dans l'encaissement des factures. /mro-jv

Masques et gants: distribution limitée

18.03.2020

Le canton doit prioriser la distribution de matériel. Les éducateurs n'auront par exemple ni gants, ni blouses.

x

Masques et gants: distribution limitée

18.03.2020

Le canton de Fribourg doit prioriser la distribution des masques, des blouses et des gants. Face à la pandémie de coronavirus, la prudence est de mise et la priorité est donnée aux hôpitaux. Les institutions pour personnes en situation de handicap sont inquiètes car elles manquent de matériel.

Le personnel qui prend en charge les personnes en situation de handicap a la même proximité avec eux, que le personnel soignant avec les patients. Il faut donc prendre les mêmes mesures de précaution mais le matériel manque car les institutions spécialisées n'ont pas forcément, comme les hôpitaux ou les EMS, des stocks de masques, de gants ou de blouses.

La première bonne nouvelle est tombée mardi: les institutions pourront aller chercher chacune une cinquantaine de masques. Elles n'auront par contre ni gants, ni blouses. La situation préoccupe donc l'association fribourgeoise des institutions, qui souligne toutefois la bonne collaboration avec les autorités.

Les sages-femmes ont elles aussi reçu des masques de protection après avoir fait pression sur les autorités du canton. La situation était, pour elles aussi, critique car si elles ont réduit au strict minimum les visites à domicile, elles y vont quand même et doivent donc se protéger.

Après des discussions avec les autorités, elles ont, elles aussi, obtenu des masques: un paquet de 50 par sage-femme pour une durée d'un mois. Quant aux gants, leurs réserves personnelles devraient leur suffire. Elles ne recevront par contre pas non plus de blouses

Le HFR indique de son côté avoir des réserves de blouses pour plusieurs semaines encore. Il est aussi en train d'étudier la possibilité de les réutiliser en les désinfectant./LSC

Pandémie: la ville de Fribourg se barricade

17.03.2020

Le Conseil communal de la cité des Zaehringen a décidé de fermer l'ensemble des guichets de son administration.

x

Pandémie: la ville de Fribourg se barricade

17.03.2020

L'administration communale de Fribourg se barricade face à la pandémie. L'exécutif de la ville a décidé de fermer l'ensemble de ses guichets dès mercredi et ce jusqu'à nouvel avis.

Un service réduit sera toutefois proposé à la population par téléphone et par e-mail. Des rendez-vous physiques restent possibles mais uniquement pour les urgences ou les cas exceptionnels.

L'ensemble des infrastructures sportives devront aussi rester fermées, comme la piscine couverte du Levant, les patinoires, salles de sports et autres bibliothèques publiques.

Autres conséquences du coronavirus: les marchés du mercredi et du samedi sont également annulés. /jv

L'OCN ferme ses guichets

17.03.2020

L'Office de la circulation prend ses dispositions en raison du coronavirus. Il fait aussi le point de l'année 2019.

x

L'OCN ferme ses guichets

17.03.2020

Avant de faire le point sur l'année 2019, l'Office de la circulation et de la navigation (OCN) du canton annonce plusieurs dispositions prises en raisons du coronavirus.

Plus d'accueil du public

Les guichets de l'OCN sont fermés depuis mardi midi. Toutes les démarches administratives (demandes d'immatriculation ou de délivrance de plaques par exemple) devront désormais se faire par mail ou par courrier.

Pour rappel, les examens pratiques et théoriques des permis de conduire sont également suspendus jusqu'à début mai en raison de la pandémie.

4'000 retraits de permis

Par ailleurs, l'Office de la circulation a communiqué ce mardi sur plusieurs chiffres intéressants pour 2019.

Il en ressort que près de 4'000 Fribourgeois se sont vus retirer leur permis en 2019. C'est 4% de plus que l'année précédente.

En cause, la plupart du temps : la vitesse, l'alcool et l'inattention. Par ailleurs, 15 délits de chauffard ont été relevés.

Boom des voitures hybrides

L'OCN indique aussi qu'un cap important est franchi pour les voitures électriques ou hybrides. Selon l'organisation, pour la première fois dans le canton, les immatriculations de véhicules neufs électriques ou hybrides ont franchi la barre des 10 % en 2019.

La part des véhicules diesel, néanmoins, s'est affaiblie ces dernières années : 30% des voitures neuves roulaient au diesel en 2016, contre 20% aujourd'hui. /mro

23ème Fête cantonale des musiques annulée

17.03.2020

COVID-19 oblige, les organisateurs de l'évènement ne maintiennent pas la Fête, prévue du 20 au 24 mai.

x

23ème Fête cantonale des musiques annulée

17.03.2020

La 23ème Fête cantonale des musiques fribourgeoises 2020, prévue du 20 au 24 mai, est annulée à cause de la pandémie de coronavirus.

Le comité d'Organisation de MUSICO'BOURG et la Société Cantonale des Musiques Fribourgeoises ont pris cette décision après avoir étudié plusieurs variantes.

Dans un communiqué, ils précisent que les mesures actuelles, qui interdisent les rassemblements de personnes, empêchent pour l'instant les fanfares de se réunir.

La mise sur pied d'une Fête Cantonale à une date ultérieure est pour l'instant envisagée, indiquent les organisateurs, sans donner plus de détails. /jv

COVID-19: réorganisation du HFR

17.03.2020

L'hôpital fribourgeois se prépare pour faire face à l'afflux de patients atteints par le coronavirus.

x

COVID-19: réorganisation du HFR

17.03.2020

Pour pouvoir faire face à l'afflux de nouveaux patients atteints du coronavirus et qui doivent être hospitalisés, le HFR annonce plusieurs changements : à partir de jeudi, les blocs opératoires de l'HFR sur les sites de Riaz et de Tavel vont fermer pour une période indéterminée.

Les urgences des sites de Riaz et de Tavel fermeront la nuit, après 22h, à partir de jeudi également.

Les urgences de Fribourg, elles, resteront ouvertes 24h sur 24h.

Objectif : libérer du matériel et surtout du personnel afin de pouvoir doubler la capacité d'accueil aux soins intensifs de l'hôpital fribourgeois. /mro

Restez à la maison, la Suisse compte sur vous

17.03.2020

Le gouvernement demande la diffusion immédiate du message suivant à la population suisse:

x

Restez à la maison, la Suisse compte sur vous

17.03.2020

Le Conseil fédéral communique le message suivant à la population suisse :

"Restez à la maison, en particulier si vous êtes malade ou si vous avez 65 ans ou plus. Sortez uniquement si vous devez aller travailler et ne pouvez pas travailler à domicile, ou si vous devez aller chez le médecin ou à la pharmacie, ou si vous devez acheter de la nourriture ou aider quelqu'un.

Le Conseil fédéral et la Suisse comptent sur vous !"

COVID-19: places de jeux fermées au Gibloux

17.03.2020

La commune sarinoise a décidé d'interdire l'accès aux aires de jeux publiques pour éviter les rassemblements trop nombreux.

x

COVID-19: places de jeux fermées au Gibloux

17.03.2020

La commune du Gibloux interdit l'accès aux places de jeux publiques pour lutter contre le coronavirus.

L'exécutif de la localité sarinoise a pris cette décision ce lundi, dans la foulée de l'annonce du Conseil fédéral qui a déclaré le pays en état de situation extraordinaire.

La mesure vise à éviter des rassemblements trop nombreux à ces emplacements. Les chefs de services de la commune décideront ce mercredi si elle doit être maintenue.

Par erreur, des panneaux d'interdiction d'accès ont également été placés à l'entrée du parcours Vita de Rossens, ainsi qu'au parcours mesuré et au Sentier Botanique Forestier de Vuisternens-en-Ogoz.

A Fribourg, et toujours en raison du risque sanitaire lié au coronavirus, le Jardin botanique restera fermé au public jusqu’à nouvel avis.

Toutes les manifestations publiques qui devaient y avoir lieu jusqu’au 10 mai sont également annulées. /jv

COVID-19: Hautes écoles dispos pour lutter

17.03.2020

La HES et la HETS vont pouvoir aider à combattre le coronavirus grâce au volontariat de leurs étudiants.

x

COVID-19: Hautes écoles dispos pour lutter

17.03.2020

Les étudiants des Hautes écoles viennent en renfort pour lutter contre la pandémie. Ceux de la Haute école de santé ont déjà renforcé les équipes de la hotline spéciale coronavirus mise en place par le HFR.

A la demande de l’Hôpital fribourgeois, ils rejoindront prochainement les équipes médicales.

Les étudiants de la Haute école de Travail social pourront eux être intégrés, si besoin, dans les équipes des institutions spécialisées.

A noter qu’en parallèle à ces coups de mains, la formation des étudiants continuera à distance. Les engagements se font bien sûr sur une base volontaire. /lsc

Covid-19: la Suisse placée en état d'urgence

16.03.2020

Toutes les manifestations sont interdites jusqu'au 19 avril. Les commerces alimentaires et les pharmacies restent ouverts.

x

Covid-19: la Suisse placée en état d'urgence

16.03.2020

Après un après-midi entier de suspense ce lundi, le couperet est tombé à 17h : le Conseil Féréral a décrété l'état de situation extraordinaire pour la Suisse. Concrètement, il s'agit du plus haut degré d'urgence.

Les règles sont désormais les mêmes dans tous les cantons. Ainsi les restaurants, bars, discothèques, lieux de divertissement et sportifs, piscines, pistes de skis, fitness, salon de coiffure et massages, studio de tatouage, etc. Tout ferme.

Des exceptions toutefois pour les commerces d'alimentation générale et ceux dispensant des produits quotidiens comme les boulangeries ou les boucheries. Ceux-ci restent ouverts. Pareil pour les pharmacies, drogueries, banques, bureaux de postes, kiosques, hôtels, gares et cantines d'entreprises.

Ces mesures vont entrer en vigueur ce lundi soir à minuit. Elle resteront valable jusqu'au 19 avril.

Le gouvernement fribourgeois s’est quant à lui réuni ce midi pour décider des mesures complémentaires contre le coronavirus. Il a fait savoir par voie de communiqué qu'elles devraient être en droite ligne avec ce que la Confédération a annoncé. /kb-sco

1