x

MedHome est victime de son succès

15.02.2018

Victime de son succès, MedHome n’arrive pas à répondre à toutes les demandes. Ce service de visites médicales à domicile a déjà pris en charge 3 mille patients depuis sa création il y a un an. Chaque jour, la centrale, basée à Givisiez reçoit des dizaines d’appel pour des consultations urgentes mais non vitales. Aujourd’hui 16 personnes travaillent dans cette entreprise privée, qui peine à recruter des médecins supplémentaires expérimentés. Pour l’heure, seuls les habitants des districts de la Sarine, de la Gruyère et de la Glâne peuvent profiter de ces consultations médicales à la maison. Une antenne sera ouverte normalement ce printemps en Veveyse.

image: www.pixnio.com

News

Villars-sur-Glâne inaugure sa passerelle

03.07.2020

L'édifice enjambe l'entrée de la semi-autoroute, à proximité du double giratoire de Belle Croix.

x

Villars-sur-Glâne inaugure sa passerelle

03.07.2020

Fini le passage piéton à l'entrée de la semi-autoroute à Villars-sur-Glâne.

La commune a inauguré aujourd'hui sa passerelle, qui permettra aux piétons d'éviter de traverser la route à cet endroit, à proximité du double giratoire de Belle-Croix.

Ce dernier est emprunté chaque jour par plus de 25 mille véhicules.

Coûts des travaux: 1,2 millions de francs, pris en charge par la commune de Villars-sur-Glâne, l'Agglo et le canton.

News

Trains partiellement à l'arrêt à Bulle

03.07.2020

Si vous comptez prendre le train pour vous rendre à Bulle, il faudra vous armer de patience!

x

Trains partiellement à l'arrêt à Bulle

03.07.2020

Le trafic ferroviaire sera perturbé sur les lignes Bulle-Palézieux et Bulle-Romont, dès ce vendredi jusqu'au 23 août.

Les trains ne circuleront plus entre Bulle et Vaulruz-Sud/Semsales, ainsi qu'entre Bulle et Vaulruz-Nord. Des bus de remplacement seront mis en place sur ces tronçons, mais les correspondances ne seront pas garanties.

Aux heures de pointe, des bus directs circuleront entre Bulle et Fribourg, selon les informations des TPF

Modernisation des infrastructures

Ces travaux s'inscrivent dans le cadre du "Programme Bulle", un projet qui doit permettre de moderniser les infrastructures ferroviaires, pour faire face à la croissance démographique de la région. D'ici 2030, la ville de Bulle comptera 7'000 habitants supplémentaires et près de 4'000 voyageurs par jour en plus dans les trains et les bus.

La gare de Bulle doit donc être repensée pour accueillir ces nouveaux voyageurs. Elle comprendra à terme, une double voie de croisement, de nouvelles voies normales, un quai de chargement ou encore un couvert.

Les travaux s'étendront ensuite sur la ligne ferroviaire Bulle-Broc fabrique, qui passera en voie normale et qui permettra de relier Berne à la chocolaterie, toutes les 30 minutes. Le programme Bulle comprend aussi des travaux dans le secteur de Planchy, qui sera entièrement repensé pour accueillir cette fois les nouveaux habitants.

L'entier du projet (gare de Bulle, quartier de Planchy, et ligne Bulle-Broc) est devisé à environ 165 millions de francs. /ls

Image: Itten Brechbuehl

1

Derniers bulletins

[04.07.2020]Journal de 08h00
play
[04.07.2020]Journal de 07h00
play
[03.07.2020]Journal de 18h00
play
[03.07.2020]Journal de 17h00
play
[03.07.2020]Journal de 08h00
play
[03.07.2020]L'info qui nous touche
play
[03.07.2020]Journal de 07h00
play
[03.07.2020]Journal de 06h00
play
[02.07.2020]Journal de 18h00
play
[02.07.2020]Journal de 17h00
play
[02.07.2020]Journal de 12h00
play
[02.07.2020]Journal de 08h00
play
[02.07.2020]L'info qui nous touche
play
[02.07.2020]Journal de 07h00
play
[02.07.2020]Journal de 06h00
play
[01.07.2020]Journal de 18h00
play
[01.07.2020]Journal de 17h00
play
[01.07.2020]Journal de 12h00
play
[01.07.2020]Journal de 08h00
play
[01.07.2020]L'info qui nous touche
play
[01.07.2020]Journal de 07h00
play
[01.07.2020]Journal de 06h00
play
[30.06.2020]Journal de 18h00
play
[30.06.2020]Journal de 17h00
play
[30.06.2020]Journal de 12h00
play
[30.06.2020]Journal de 08h00
play
[30.06.2020]L'info qui nous touche
play
[30.06.2020]Journal de 07h00
play
[30.06.2020]Journal de 06h00
play
[29.06.2020]Journal de 18h00
play
[29.06.2020]Journal de 17h00
play
[29.06.2020]Journal de 12h00
play
[29.06.2020]Journal de 08h00
play
[29.06.2020]L'info qui nous touche
play
[29.06.2020]Journal de 07h00
play
[29.06.2020]Journal de 06h00
play
[28.06.2020]Journal de 18h00
play
[28.06.2020]Journal de 17h00
play
[28.06.2020]Journal de 12h00
play
[27.06.2020]Journal de 18h00
play
[27.06.2020]Journal de 17h00
play
[27.06.2020]Journal de 12h00
play
[27.06.2020]Journal de 08h00
play
[27.06.2020]Journal de 07h00
play
[26.06.2020]Journal de 18h00
play
[26.06.2020]Journal de 17h00
play
[26.06.2020]Journal de 12h00
play
[26.06.2020]Journal de 08h00
play
[26.06.2020]L'info qui nous touche
play
[26.06.2020]Journal de 07h00
play
[26.06.2020]Journal de 06h00
play
[25.06.2020]Journal de 18h00
play
[25.06.2020]Journal de 17h00
play
[25.06.2020]Journal de 12h00
play
[25.06.2020]Journal de 08h00
play
[25.06.2020]L'info qui nous touche
play
[25.06.2020]Journal de 07h00
play
[25.06.2020]Journal de 06h00
play
[24.06.2020]Journal de 18h00
play
[24.06.2020]Journal de 17h00
play
1
News

CFF : Vincent Ducrot veut plus de ponctualité

03.07.2020

Le directeur général a assuré que des efforts allaient être faits, à l'occasion des 100 jours après son entrée en fonction.

x

CFF : Vincent Ducrot veut plus de ponctualité

03.07.2020

Vous prenez le train régulièrement, et vous trouvez qu'il y a beaucoup de retards ? Sachez que le directeur général des CFF est d'accord avec vous !

Vincent Ducrot  a déclaré ce vendredi que la ponctualité devait redevenir la priorité numéro 1 des CFF. Il a reconnu que la compagnie avait "trop vécu sur ses acquis" au cours de ces dernières années, et que des efforts allaient être faits pour tenir les horaires.

Plus de trains neufs

Pour changer cela, le Fribourgeois a promis d'investir davantage dans le renouvellement de la flotte : 300 millions de francs en plus seront dépensés chaque année pour entretenir les rames actuelles et acheter de nouveaux trains, qui risquent moins de tomber en panne. Les investissements actuels dans ce secteur passent ainsi d'1 à 1,3 milliard de francs.

De plus, des "tests de robustesse" vont être menés par des experts internes et externes sur les grandes lignes - où les problèmes de ponctualité sont les plus fréquents - et cela fin 2020. Les chantiers, autre source de retards fréquents, seront aussi mieux planifiés.

Son expérience du 11 septembre

Vincent Ducrot, s'est adressé aux médias ce vendredi dans les ateliers CFF d'Yverdon pour marquer ses 100 premiers jours passés à la tête de la compagnie qui emploie 33.000 collaborateurs.

Le Fribourgeois, ancien directeur des TPF, avait en effet pris les rênes des CFF le 1er avril 2020, en pleine pandémie de coronavirus. Et pour gérer la crise, il assure que son expérience du 11 septembre 2001 lui a servi et lui a été bénéfique.

"A l'époque, ce 11 septembre 2001, j'étais responsable des grandes lignes aux CFF. Je m'occupais aussi de l'international. On avait notamment une filiale aux Etats-Unis, les premiers mois ont été très difficiles. La clientèle est revenue ensuite sur les deux ans qui ont suivi. Il faut garder ses nerfs et se dire que cela va passer", se souvient Vincent Ducrot.

Selon lui,  les CFF ont déjà récupéré aujourd'hui 60 à 70% de leur clientèle. /mro

News

Lent retour aux affaires pour les entreprises

03.07.2020

Le nombre de travailleurs en RHT a diminué dans les entreprises fribourgeoises, mais des réductions d'effectifs sont toujours à...

x

Lent retour aux affaires pour les entreprises

03.07.2020

Les entreprises fribourgeoises retrouvent un peu de leur optimisme.

Selon un sondage réalisé par la Chambre de commerce et d'industrie, 15% des entreprises ne ressentent plus l'impact de la crise sur leurs ventes.

Autre donnée réjouissante: 1 tiers des entreprises s'attendent à un rattrapage après les mauvaises affaires du début d'année.

Au niveau de l'emploi, la situation reste par contre inquiétante. Un cinquième des entreprises a déjà réduit ses effectifs, mais près de la moitié d'entre elles pensent qu'elles devront encore couper dans leurs équipes. /lsc

News

Grand Fribourg: premier vote dans...14 mois !

03.07.2020

Repoussé en mai pour cause de crise sanitaire, le scrutin consultatif interviendra en septembre 2021.

x

Grand Fribourg: premier vote dans...14 mois !

03.07.2020

Les délégués de l'Assemblée constitutive du Grand Fribourg ont fixé jeudi soir la nouvelle date du premier vote sur la fusion.

Annulée en mai dernier en raison de la crise sanitaire, le scrutin aura lieu le 26 septembre 2021, échéance proposée par le comité de pilotage du projet.

Ce dernier prévoit la réunion de 9 communes dont celle de Fribourg. Le périmètre définitif de cette future collectivité regroupant 75'000 habitants sera défini en décembre 2021.

La date du vote définitif n'est pas encore arrêtée. Elle pourrait toutefois intervenir la même année. La convention de fusion sera elle finalisée au printemps 2022. /scg

News

Romont a une bonne situation financière

03.07.2020

Son conseil général a d'ailleurs accepté jeudi un crédit pour un mandat d'étude sur la future école primaire.

x

Romont a une bonne situation financière

03.07.2020

Le nouveau projet d’école primaire à Romont continue sur sa lancée: le Conseil général du chef-lieu glânois a accepté jeudi soir un crédit de 340’000 francs, pour un mandat d’étude sur ce futur centre scolaire et ses installations sportives.

Il doit sortir de terre sur le site En Bouley, d’ici 2022 ou 2023 au plus tôt, et non pas à La Condémine comme le prévoyait le premier projet baptisé Zelda et abandonné en 2017.

Les Conseiller généraux de Romont ont également validé les comptes 2019, qui présentent un bénéfice de 1,7 million. Ils ont aussi accepté divers crédits d’investissement pour un montant total de près de 2 millions de francs. /jl

Actualités
News

Quarantaine obligatoire au retour de 30 pays

02.07.2020

Les personnes qui reviennent des régions listées par l'OFSP devront se mettre en quarantaine 10 jours à leur retour en Suisse.

 

x

Quarantaine obligatoire au retour de 30 pays

02.07.2020

Promise mercredi par le Conseil fédéral, la liste des Etats et territoires qui présentent un risque élevé d'infection au covid-19 est désormais connue.

Dès lundi 6 juillet, les voyageurs arrivant en Suisse en provenance de 30 pays listés par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) devront ainsi s'isoler pendant dix jours. Une fois entrés en Suisse, ils devront s’annoncer auprès des autorités cantonales dans les deux jours.

La Serbie, le Kosovo, la Russie, les Etats-Unis, l'Argentine ou encore le Brésil y figurent notamment. La Suède est le seul pays de l'espace Schengen à être inscrit également.

Les personnes concernées seront informées de façon ciblée dans les avions, les autocars et aux frontières.

Amende jusqu'à 10'000 francs

Pour être considéré avec un risque accru, l'Etat ou le territoire concerné doit dénombrer plus de 60 nouvelles infections pour 100'000 personnes pendant les quatorze derniers jours, précise l'ordonnance du Conseil fédéral.

Les personnes qui ne se mettent pas volontairement en quarantaine risquent une amende pouvant aller jusqu'à 10'000 francs. La liste de l'OFSP sera régulièrement actualisée. /an.

1

Contact rédaction

 info(at)radiofr.ch Tél. 026 351 51 10