x

MedHome est victime de son succès

15.02.2018

Victime de son succès, MedHome n’arrive pas à répondre à toutes les demandes. Ce service de visites médicales à domicile a déjà pris en charge 3 mille patients depuis sa création il y a un an. Chaque jour, la centrale, basée à Givisiez reçoit des dizaines d’appel pour des consultations urgentes mais non vitales. Aujourd’hui 16 personnes travaillent dans cette entreprise privée, qui peine à recruter des médecins supplémentaires expérimentés. Pour l’heure, seuls les habitants des districts de la Sarine, de la Gruyère et de la Glâne peuvent profiter de ces consultations médicales à la maison. Une antenne sera ouverte normalement ce printemps en Veveyse.

image: www.pixnio.com

Votations
News

Parlement d'élus à Neyruz et Siviriez

27.09.2020

Tout comme à Courtepin. Les communes de Granges et Montagny ont élu de nouveaux conseillers communaux.

 

x

Parlement d'élus à Neyruz et Siviriez

27.09.2020

Un parlement composé d'élus pour Neyruz, Courtepin et Siviriez: les citoyens de ces communes se sont prononcé en faveur d'un conseil général, à la place d'une assemblée communale.  

Gletterens et Granges ont en revanche refusé de s'en doter. Granges qui tient aussi sa nouvelle Conseillère communale en la personne de Christine Varone. Elle a été élue ce dimanche lors des élections complémentaires.

C'est le cas aussi à Montagny, où Anne Bersier et Yannis Baillet rejoignent l'exécutif. /scg-sc

Votations
News

Centre sportif: large oui des Gruériens

27.09.2020

Les citoyens du district ont dit un Oui très net à ce complexe devisé à 55 millions.

x

Centre sportif: large oui des Gruériens

27.09.2020

Les Gruériens ont largement accepté, à 71,7% des voix, le crédit d'investissement de 55 millions pour bâtir leur centre sportif à Bulle. Seule la commune de Jaun a refusé cet objet à 53%.

Le complexe pourrait voir le jour en 2026, si le calendrier est respecté. Il doit comprendre une patinoire, une halle triple de gymnastique, un parking de 450 places et surtout une piscine couverte: quatre bassins dont un de 25 mètres de long avec huit lignes d'eau. De quoi répondre au besoin des écoles primaires de la région, et à l'évolution démographique.

Les communes les plus proches du centre sportif et les mieux desservies sont celles qui passeront le plus à la caisse, à l'instar de Bulle et Morlon. Ce sera l'inverse pour Jaun et La Roche, par exemple. Quant au fait d'avoir attendu 10 ans avant de voir le projet se concrétiser, il y a au moins un avantage: la facture par habitant est passée de 102 à 68 francs, en moyenne. /sc-jl

Images: GD architectes

1

Derniers bulletins

[27.09.2020]Journal de 12h00
play
[26.09.2020]Journal de 18h00
play
[26.09.2020]Journal de 17h00
play
[26.09.2020]Journal de 12h00
play
[26.09.2020]Journal de 08h00
play
[26.09.2020]Journal de 07h00
play
[25.09.2020]Journal de 18h00
play
[25.09.2020]Journal de 17h00
play
[25.09.2020]Journal de 12h00
play
[25.09.2020]Journal de 08h00
play
[25.09.2020]L'info qui nous touche
play
[25.09.2020]Journal de 07h00
play
[25.09.2020]Journal de 06h00
play
[24.09.2020]Journal de 18h00
play
[24.09.2020]Journal de 17h00
play
[24.09.2020]Journal de 12h00
play
[24.09.2020]Journal de 08h00
play
[24.09.2020]L'info qui nous touche
play
[24.09.2020]Journal de 07h00
play
[24.09.2020]Journal de 06h00
play
[23.09.2020]Journal de 18h00
play
[23.09.2020]Journal de 17h00
play
[23.09.2020]Journal de 12h00
play
[23.09.2020]Journal de 08h00
play
[23.09.2020]L'info qui nous touche
play
[23.09.2020]Journal de 07h00
play
[23.09.2020]Journal de 06h00
play
[22.09.2020]Journal de 18h00
play
[22.09.2020]Journal de 12h00
play
[22.09.2020]Journal de 08h00
play
[22.09.2020]L'info qui nous touche
play
[22.09.2020]Journal de 07h00
play
[22.09.2020]Journal de 06h00
play
[21.09.2020]Journal de 18h00
play
[21.09.2020]Journal de 17h00
play
[21.09.2020]Journal de 12h00
play
[21.09.2020]Journal de 08h00
play
[21.09.2020]L'info qui nous touche
play
[21.09.2020]Journal de 07h00
play
[21.09.2020]Journal de 06h00
play
[20.09.2020]Journal de 17h00
play
[20.09.2020]Journal de 12h00
play
[19.09.2020]Journal de 18h00
play
[19.09.2020]Journal de 17h00
play
[19.09.2020]Journal de 12h00
play
[19.09.2020]Journal de 08h00
play
[19.09.2020]Journal de 07h00
play
[18.09.2020]Journal de 18h00
play
[18.09.2020]Journal de 17h00
play
[18.09.2020]Journal de 12h00
play
[18.09.2020]Journal de 08h00
play
[18.09.2020]L'info qui nous touche
play
[18.09.2020]Journal de 07h00
play
[18.09.2020]Journal de 06h00
play
[17.09.2020]Journal de 18h00
play
[17.09.2020]Journal de 17h00
play
[17.09.2020]Journal de 12h00
play
[17.09.2020]Journal de 08h00
play
[17.09.2020]L'info qui nous touche
play
[17.09.2020]Journal de 07h00
play
1
News

Antoinette de Weck va quitter l'exécutif

26.09.2020

L'actuelle conseillière communale PLR ne briguera pas de troisième mandat au Conseil communal de la Ville de Fribourg.

x

Antoinette de Weck va quitter l'exécutif

26.09.2020

Antoinette de Weck va quitter l'exécutif de la Ville de Fribourg.

La libérale-radicale ne se représentera finalement pas pour un troisième mandats aux prochaines élections communales. Elle l'a dit vendredi soir lors de l'assemblée générale du PLR de la Ville de Fribourg. Elle aura siégé durant dix ans au sein du Conseil communal. Ce sont les conseillers généraux Océane Gex et David Krienbühl qui tenteront de défendre son siège en mars prochain.

Antoinette de Weck souhaite néanmoins se représenter au Grand Conseil. /mpi

News

Accident mortel à Charmey

26.09.2020

Une automobiliste a perdu la vie vendredi soir suite à un choc frontal sur la route entre Charmey et Châtel-sur-Monstalvens.

x

Accident mortel à Charmey

26.09.2020

Accident de voiture mortel vendredi soir à Charmey.

En fin de journée, une automobiliste a perdu la vie suite à un choc frontal sur la route entre Charmey et Châtel-sur-Monstalvens. Pour une raison encore inconnue, elle s'est déportée sur la voie de gauche et a percuté un véhicule en sens inverse.

Son enfant, âgé de 5 ans, qui l'accompagnait dans la voiture, a été grièvement blessé et héliporté par la REGA vers un hôpital.

La Police cantonale lance un appel à témoins pour déterminer les circonstances exactes de cet accident. /mpi

News

Le Portugal sur la liste des pays à risque

25.09.2020

L'Office fédéral de la santé publique a décidé d'ajouter 15 pays sur liste rouge. Le Kosovo par contre n'est plus à risque.

x

Le Portugal sur la liste des pays à risque

25.09.2020

Dès lundi, les voyageurs qui veulent se rendre au Portugal devront y réfléchir à deux fois !

L’Office fédéral de la santé publique a décidé d’allonger la liste des pays à risque.

Première communauté étrangère du canton de Fribourg, les Portugais réagissent à la décision de l’Office fédéral de la santé publique de placer le pays sur liste rouge. « Je préfère annuler mon voyage prévu prochainement en Algarve et on espère pouvoir y retourner plus tard » nous a dit un Portugais rencontrée au Centre portugais à Granges-Paccot.

Le coronavirus continue de se répandre au Portugal

Cette décision de placer le Portugal sur liste rouge fait suite à l’augmentation du nombre de cas de coronavirus dans le pays. Au cours des dernières 24 heures, 700 cas supplémentaires ont été enregistrés, portant à plus de 71'000 le nombre de malades. Le nombre de décès y est de plus de 1'900. «  Je suis allé au Portugal cet été, et les mesures sont beaucoup plus strictes qu’en Suisse…et pourtant les cas continuent d’augmenter », nous a glissé un Portugais rencontré à Granges-Paccot et qui nous a indiqué que « c’est trop risqué professionnellement de partir au Portugal », car en respectant la quarantaine imposée à son retour, il ne pourrait donc pas travailler et son restaurant n’y survivrait pas.

« Moi, je vais quand même rentrer au Portugal » nous a indiqué un retraité. Et il n’est très certainement pas le seul.

Quelles conséquences économiques?

Ces voyages au Portugal impliqueront donc des quarantaines de 10 jours, ce qui n’inquiète toutefois pas l’entreprise JPF à Bulle, que nous avons joint. La société emploie environ 900 personnes, dont le tiers sont des ressortissants portugais.

« Les recommandations de la direction, c’est de ne pas se rendre dans un pays à risque. Mais c’est valable depuis le début de la crise et pas uniquement pour le Portugal », nous a indiqué le directeur de JPF, Philippe Rémy, « d’autant plus qu’en général, ce n’est pas à cette période de l’année que les employés séjournent dans leur pays ». C’est plutôt à Noël qu’ils rentrent au Portugal, mais là non plus, Philippe Rémy n’est pas inquiet, car l'entreprise reste fermée plusieurs semaines, de quoi laisser aux salariés la possibilité de séjourner dans leur pays, d'en revenir, de respecter la quarantaine et de reprendre leur poste à temps.

La liste des pays à risque s'allonge

En tout, ce sont 15 Etats qui viennent s’ajouter à la liste des pays à risque : le Portugal, le Royaume-Uni, la Belgique, l’Equateur, la Hongrie, l’Irlande, l’Islande, la Jamaïque, le Luxembourg, le Maroc, le Népal, Oman, les Pays-Bas et la Slovénie.

Les voyageurs qui reviennent de l’un de ces pays devront se mettre en quarantaine pendant 10 jours, par mesure de précaution. /ls

News

"La contraception? Une affaire de couple!"

25.09.2020

Pilule, préservatif, mais encore encore slip chauffant ou vasectomie: le point en cette journée mondiale de la contraception.

x

"La contraception? Une affaire de couple!"

25.09.2020

La pilule a 60 ans, et elle n'est de loin plus seule en scène en matière de contraceptif. Sur le podium des moyens choisis, le préservatif reste toujours extrêmement présent. "C'est le seul moyen qui protège aussi des maladies sexuellement transmissibles", rappelle Monica Thalmann, conseillère au centre fribourgeois de santé sexuelle.

Chez les jeunes filles en-dessous de 20 ans en revanche, la pilule reste privilégiée comme premier moyen de contraception.

Moins d'hormones, svp!

"On constate un changement dans la tranche des 20-25 ans, qui sont dans une réflexion plus approfondie. Elles ont des effets secondaires avec les hormones, ou ont simplement envie de les laisser tomber", constate Monica Thalmann.

Elle relève également l'envie chez certaines femmes de savoir comment fonctionne leur cycle, de mieux connaître leur corps, par exemple au travers de la méthode symptothermique. Quant à la fiabilité, elle dépend toujours de la rigueur avec laquelle on va appliquer le moyen de contraception.

"Il faut beaucoup s'informer, et c'est un engagement sur la durée, car avec cette méthode, on n'est pas protégée d'un jour à l'autre, il faut un temps d'apprentissage."

Et les hommes, dans tout ça?

"Nous en sommes persuadés, la contraception devrait être une affaire de couple", insiste Monica Thalmann. Il faut dire que les hommes qui viennent s'informer autour de la contraception masculine sont plutôt rares au centre fribourgeois. "L'information manque beaucoup: l'anneau chauffant à poser autour des testicules ou le slip chauffant sont encore méconnus."

Il y a parfois aussi la crainte de la perte de virilité, par exemple avec la vasectomie. "Et les espaces pour en parler manquent pour les hommes, contrairement aux femmes qui peuvent par exemple poser leurs questions lors d'un rendez-vous gynécologique", regrette Monica Thalmann. /sc-db

Pour en savoir plus, réécoutez notre éclairage sur le sujet

 

News

A la messe avec un masque

25.09.2020

Les catholiques devront porter un masque lors des messes alors que cette mesure est recommandée aux protestants.

x

A la messe avec un masque

25.09.2020

Le port du masque est désormais obligatoire pour assister aux messes catholiques.

Cette mesure permet d'autoriser pleinement le chant et de rendre à nouveau accessible l'ensemble des bancs des églises. Jusqu'ici, seul un sur deux était utilisable.

L'Eglise réformée du canton recommande, elle, le port systématique du masque lors des cultes mais ce sont les paroisses qui ont le dernier mot.

Chez les musulmans, le masque reste imposé lors des prières dans la dizaine de mosquées fribourgeoises./db

1

Contact rédaction

 info(at)radiofr.ch Tél. 026 351 51 10