Scrutin du 9 février 2020

Les Suisses se prononcent sur les 2 objets fédéraux : l'initiative pour des logements abordables et la loi anti-homophobie.

Au niveau cantonal, il est question du transfert de la commune de Clavaleyres dans le canton de Fribourg.

Soumises aussi à la population, à l'échelle communale cette fois-ci, la fusion d'Arconciel, Ependes et Senèdes regroupées sous le nom de Bois d'Amont, celle de Surpierre et Cheiry ainsi que l'union de La Brillaz et Autigny.

Les communes de Grolley et Bossonnens votent sur l'instauration d'un Conseil général et du côté de Cheyres-Châbles, on se prononce sur une initiative communale contre la création et l'exploitation d'une décharge à Le Haut-Carro.

Verdict des urnes

Table ronde

Réactions et analyses des résultats du scrutin du jour sont au coeur de notre émission spéciale.

On fait le point sur les fusions dans notre canton, on veut comprendre ce que change la modification du code pénal avec l'extension de la norme contre le racisme à l'homophobie et on refait le match sur l'initiative "davantage de loyers abordables".

+

Journal de 18h

Réécoutez notre édition complète sur cette journée de votation.

+

Initiative pour des logements abordables

Les enjeux

Les pouvoirs publics doivent-ils intervenir pour garantir davantage de loyers modérés? Le texte lancé par L'Asloca veut que 10% des nouveaux logements soient d'utilité publique.

L'initiative est soutenue par la gauche, mais la majorité du parlement est contre. Tour de la question avec notre correspondant à Berne Jérôme Favre.

+

Le débat

Un quota minimum de constructions avec des loyers modérés : est-ce une nécessité sociale ou un interventionnisme d’Etat contre-productif ?

Revivez notre débat entre le socialiste et vice-président de l’Asloca Fribourg Matthieu Loup et le PLR et directeur de la Fédération fribourgeoise des entrepreneurs Jean-Daniel Wicht.

+

Norme pénale anti-homophobie

 

 

Les enjeux

Faut-il condamner les propos homophobes? La Suisse a-t-elle besoin d'une loi pour punir les discriminations liées à l'orientation sexuelle?

Les deux tiers du Parlement sont en faveur de cette disposition. Un comité référendaire, lui, dénonce une loi de censure qui menace la liberté d'opinion.

+

Le débat

Les personnes bi et homosexuelles en Suisse ont-elles besoin d'être davantage protégées? Faut-il une loi pour interdire la discrimination en raison de l'orientation sexuelle?

Retrouvez un face-à-face animé entre le vice-président de l'UDF Fribourg, Yvan Thévoz, et le vice-président du PBD du canton, Alexandre Korkia, également membre de l'association Sarigai.

 

+

News

Payerne perd sa syndique au profit du Château

09.02.2020

Christelle Luisier, syndique de Payerne, accède au Conseil d'Etat vaudois dès le premier tour de la complémentaire.

x

Payerne perd sa syndique au profit du Château

09.02.2020

Grande favorite pour entrer au Conseil d'Etat vaudois, Christelle Luisier a été élue dimanche au premier tour, avec 56% des voix.

Agée de 45 ans, la libérale-radicale, syndique de Payerne, succède à Jacqueline de Quattro, devenue parlementaire à Berne en octobre dernier.

Les forces au sein de l'exécutif vaudois ne changent pas avec 3 PLR, 3 PS et une Verte./db

Une place de transit à Wileroltigen

09.02.2020

Les gens du voyage étrangers disposeront d'un nouveau lieu pour s'arrêter.

x

Une place de transit à Wileroltigen

09.02.2020

Les gens du voyage étrangers auront une place de transit permanente dans le canton de Berne.

Les citoyens ont accepté à plus de 53% sa réalisation à Wileroltigen, près de la frontière fribourgeoise.

Le coût des travaux se monte à 3,3 millions de francs.

Malgré la création de cet emplacement, la situation reste tendue pour les gens du voyage étrangers.
La Suisse ne compte à l'heure actuelle que deux aires fixes, dont une dans notre canton, celle de la Joux-des-Ponts, sur l'A12./db

Clavaleyres peut devenir fribourgeoise

09.02.2020

Fribourgeois et Bernois ont voté en faveur du transfert de la petite commune bernoise.

x

Clavaleyres peut devenir fribourgeoise

09.02.2020

Notre canton est en passe de s'agrandir d'un kilomètre carré.

Les Fribourgeois ont accepté dimanche à 96% le transfert de Clavaleyres dans notre canton.
Les Bernois en ont décidé ainsi à 89%.

La petite collectivité, moins de 50 habitants, pourra fusionner dans la foulée avec Morat.

L'opération devrait entrer en vigueur le 1er janvier prochain, selon le calendrier établi, après l'aval des Chambres fédérales au transfert entre les cantons./db

Un dimanche riche en scrutins régionaux

09.02.2020

Une décharge refusée en Broye, un Conseil général instauré en Sarine et un législatif rejeté en Veveyse.

x

Un dimanche riche en scrutins régionaux

09.02.2020

Les citoyens de Bossonnens, en Veveyse, ont refusé à 52% d'instaurer un Conseil général au sein de leur commune.

Grolley, en revanche, se dotera d'un législatif dès mars 2021. Les votants l'ont approuvé à 71%.

Enfin, Cheyres-Châbles a catégoriquement refusé la création et l'exploitation d'une décharge au lieu-dit Haut-Carro. L'initiative communale en ce sens a recueilli 87% de voix./db

Image: carouge.ch

Pas de grande surprise au scrutin fédéral

09.02.2020

C'est non à "davantage de loyers abordables" et oui à la norme pénale anti-homophobe.

x

Pas de grande surprise au scrutin fédéral

09.02.2020

Il n'y aura pas d'obligation de construire plus de logements abordables. Les citoyens ont refusé hier à 57% l'initiative de l'Association suisse des locataires.

Notre pays pourra par contre sanctionner les discriminations liées à l'orientation sexuelle. Le peuple a soutenu à 63% un élargissement de la norme antiraciste.

Le canton de Fribourg a suivi la tendance nationale pour ces deux objets, qui n'ont d'ailleurs pas particulièrement mobilisé les électeurs. Environ 41% des Suisses et 37 % des Fribourgeois ont glissé un bulletin dans l'urne./db

Deux fusions sur trois validées

09.02.2020

Bois d'Amont verra le jour en Haute Sarine, Surprierre agrandit son territoire mais La Brillaz ne veut pas d'Autigny.

x

Deux fusions sur trois validées

09.02.2020

Fortunes diverses dimanche pour les trois projets de fusion de communes soumis en votation.

La commune de La Brillaz a refusé à 56% de s'unir à Autigny. Autigny qui a, elle, largement soutenu en vain cette fusion à un peu plus de 80%.

En revanche, toujours en Sarine, les citoyens de Senèdes, Arconciel et Ependes ont, eux, largement accepté d'unir leur village dès le 1er janvier 2021.

Même topo pour les communes de Surpierre et Cheiry dans la Broye./mpi

Bois d'Amont va voir le jour en 2021

09.02.2020

Les communes d'Arconciel, Ependes et Senèdes ont accepté dimanche de fusionner.

x

Bois d'Amont va voir le jour en 2021

09.02.2020

Les citoyens de Senèdes, Arconciel et Ependes se réuniront dès le 1er janvier 2021 au sein de la commune fusionnée de Bois-d'Amont.

Les citoyens des trois communes ont largement accepté cette fusion ce dimanche. A Arconciel, le oui l’emporte avec 85,9%. A Ependes, le oui est aussi clair (76%) alors que Senèdes plébiscite la fusion à près de 90%.

La nouvelle entité réunira 2400 habitants. /mpi

Image : Google map

1