Éclairages

Chaque semaine, partez à la découverte des sportifs régionaux. Portraits, magazines ou reportages à découvrir ici ! 

"Je veux poursuivre dans le basket"

Lucas Pythoud va tout faire pour rester dans le basket et ne veut pas encore tourner la page.

Le Bullois de 27 ans portait la saison dernière les couleurs de Pully Lausanne et il était devenu au fil des matches un des éléments majeurs du 5 de base. Pour preuve, le Gruérien a joué en moyenne un peu moins de 30 minutes par rencontre lors des 20 journées de championnat.

Mais depuis l'arrêt soudain de la saison, le club vaudois a pris la décision de retirer son équipe de l'élite pour la relancer en Ligue B. Lucas Pythoud doit donc se mettre à la recherche d'un nouveau défi pour cet automne. /jr

Crédit photo : Swiss Basketball

Son : extrait du journal des sports du vendredi 3 juillet à 7h15, présenté par Joris Repond.

+

Précédemment

"Les courses vont s'enchaîner"

Le championnat du Monde de moto va bientôt reprendre ses droits. Avec un pilote fribourgeois qui sera au départ dans la catégorie Moto 3. Il s’agit de Jason Dupasquier. Le pilote gruyérien avait terminé à la 25ème place de son premier Grand-Prix disputé en mars au Qatar. Interrompue à cause du coronavirus, la saison reprendra le 19 juillet en Espagne puis les courses vont s’enchaîner. Depuis le Qatar, Jason Dupasquier (18 ans) n'a pas pu rouler sur sa moto, à cause du règlement. /vd

Crédit photo : Prüstel GP

Son : extrait du journal des sports du mercredi 1er juillet à 7h15, présenté par Valentin Danzi

+

Le Morat-Fribourg se donne une marge de manoeuvre

Le Morat-Fribourg a décidé de se donner une certaine marge de manœuvre, et repousse les inscriptions à sa course, qui devaient ouvrir mardi.

Les organisateurs vont faire tout leur possible pour que l’événement puisse avoir lieu. Plusieurs cas de figure sont déjà à l'étude, adaptables à la situation sanitaire et politique encore inconnue du début du mois d'octobre.

Des limites de participants pourraient être imposées, même si le comité préférerait par exemple espacer les départs, afin d’éviter à trop de monde de se retrouver en même temps au même endroit.

L’heure est aujourd'hui à l’analyse et à la réflexion, pas encore à la décision. On devrait être fixé durant l'été. Les organisateurs rappellent que la priorité, c'est la santé des coureurs.

L’an passé, 13'000 participants avaient pris le départ de la course commémorative.

Morat-Fribourg devrait se tenir cette année le 4 octobre.

Son: extrait du journal des sports du 30 juin présenté par Jonas Ruffieux

+