Éclairages

Chaque semaine, partez à la découverte des sportifs régionaux. Portraits, magazines ou reportages à découvrir ici ! 

Un rêve commun ? S'imposer à l'étranger

"Le sport professionnel : une histoire de famille". C'est le thème de la série de la semaine proposée par le service des sports de Radio Fr. Pour ce premier épisode, on s'intéresse à la famille Fora, avec Nancy (22 ans) qui évolue avec Elfic Fribourg en Ligue Nationale A de basket-ball et avec son frère Michael (24 ans) qui porte le maillot d'Ambri-Piotta en 1ère division de hockey sur glace. Rencontre.

Son : le journal des sports du lundi 25 mai à 7h15 présenté par Valentin Danzi

Crédit photo : fiba.basketball

+

Précédemment

"What a wonderful experience"

Herb Johnson fait partie des étrangers qui ont marqué d’une façon ou d’une autre le sport fribourgeois. Drafté par Cleveland en 1985, l'Américain, qui grapillera quelques secondes en NBA, débarque en Suisse il y a plus de 20 ans.

Dans notre canton, il est connu pour avoir joué sous les couleurs de Villars entre 2009 et 2011. Il a notamment permis au club du Platy de passer le premier tour des playoffs pour la première fois. Herb Johnson, qui a notamment évolué en France, en Belgique, en Italie et en Turquie, garde de très bons souvenirs de son passage à Villars.


Aujourd'hui, il travaille comme aide-cuisinier à Neuchâtel. A 57 ans, il a joué cette saison deux matchs en première ligue avec Val-de-Ru. /lm

 Photo : Herb Johnson

+

"L'arrivée à Bouleyres m'avait surpris"

Béla Bodonyi a évolué durant presque toute sa carrière dans son pays, la Hongrie. Il avait débuté à Debrecen, avant de signer à Budapest Honvéd, club avec lequel il parviendra à décrocher 5 titres nationaux dans les années 80.

Au terme de son parcours, il aurait dû signer à Offenbach en Allemagne. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu et c'est finalement dans notre canton, au FC Bulle, que l'ancien international pose ses valises en 1988. L'équipe est alors en Ligue Nationale B, le 2e échelon helvétique.

Surpris dans un premier temps par les infrastructures (lui qui était habitué à jouer devant des milliers de spectateurs), Béla Bodonyi s'est vite intégré dans notre canton et ne l'a plus jamais quitté. Il y vit encore actuellement. /jr

 Photo : Béla Bodonyi lorsqu'il portait le maillot du FC Bulle.

+